Patron 3:01
  • Copié
Mélanie Faure
En Vendée, un chef d'entreprise a décidé de faire une surprise de taille à ses employés. Jean-Yves Glumineau a vu son entreprise spécialisée dans le vitrage isolant évoluer et multiplier son chiffre d'affaires par cinq depuis son acquisition il y a 18 ans. L'homme, qui vend l'entreprise, a décidé de reverser l'argent à ses 150 salariés. Un total de... 2,68 millions d'euros. Il se confie au micro d'Europe 1. 

C'est une belle histoire qui met du baume au cœur. Jean-Yves Glumineau est propriétaire de TIV, fabricant spécialiste du vitrage isolant en Vendée qui compte 150 salariés. Mercredi 15 décembre, le gérant a fait une grande annonce à ses salariés : il cède sa société après 18 ans de bons et loyaux services. Et pour remercier, il a décidé de leur verser... 2,68 millions sous forme d’une prime.

L'histoire d'une success story pour Jean-Yves Glumineau, qui a multiplié par 5 son chiffre d'affaires en près de 20 ans. "Ça fait longtemps que ça m'anime", a réagi au micro d'Europe 1 le chef d'entreprise ce vendredi. "J'avais dit à mon équipe de direction le jour où je transmettrais, je laisserai une part significative du produit de la vente à mes collaborateurs."

Une prime à hauteur de 10 euros par jour

Si la somme de 2,68 millions d'euros sera divisée, les salariés ne toucheront pas tous le même montant. "10 euros par jour, pour les plus anciens, ça fait pratiquement 25.000 euros", a expliqué Jean-Yves Glumineau. "On a des collaborateurs qui m'ont accompagné depuis la reprise depuis 18 ans, d'autres qui nous ont rejoints plus récemment." Au fil des ans, l'entreprise est passée de 60 à 150 collaborateurs : la moyenne est de 18.000 euros brut par salarié.

Une manœuvre qui s'inscrit dans une dynamique de longue haleine initiée par Jean-Yves Glumineau. Tous les mois, le gérant de TIV remet en mains propres la paie à ses salariés. "Ce qui était important pour moi, c'est de garder la tête humaine dans l'entreprise", assure-t-il sur notre antenne. "Il y a une ambiance, une proximité qu'on souhaite entretenir avec nos collaborateurs. Une simplicité dans les échanges qu'on a fait vivre au quotidien et qui donne un esprit d'entreprise et un esprit familial au sein même de l'entreprise." Une belle façon de remercier ses collaborateurs avant son grand départ, le 27 février prochain.