Trois choses à savoir sur la prime de Noël, qui est versée à partir de vendredi

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La prime de Noël va être versée à partir de vendredi aux bénéficiaires des minimas sociaux. 

Versée tous les ans depuis 1998, cette aide vise à soulager les portes-monnaies des plus modestes. Quelques 2,3 millions de Français vont recevoir à partir de vendredi sur leur compte en banque la "prime de Noël". En quoi consiste-t-elle exactement ? Explications.

Qui en bénéficie ? 

La prime de Noël est versée aux personnes ayant touché en novembre (ou à défaut, en décembre) des minimas sociaux, soit :

 

- le revenu de solidarité active (RSA)

- la prime forfaitaire pour reprise d'activité

- l'allocation de solidarité spécifique (ASS)

- l'allocation équivalent retraite (AER)

 

Pour rappel, l'AER bénéficie aux demandeurs d'emplois qui n'ont pas atteint l'âge de la retraite, mais qui peuvent justifier des trimestres requis pour avoir une retraite à taux plein. L'ASS, elle, concerne les chômeurs en fin de droit mais sous conditions d'activité antérieure et de ressources.

Quelle est la démarche à suivre ?

Pour toucher la prime de Noël, il n'y a aucune démarche à faire. Le virement bancaire se fait automatiquement par la Caf ou Pôle emploi, ces deux organismes possédant les données permettant de calculer le montant de votre prime. Si vous ne voyez rien venir vendredi, pas d’inquiétude à avoir. La prime est versée dans les 15 jours précédents Noël, précise Service Public sur son site.

A combien s'élève cette prime ?

Si vous touchez la prime forfaitaire pour reprise d'activité, l'ASS ou l'AER. Le montant de la prime, qui est fixe quelque soit la composition de votre foyer, s'élève pour cette année 2018 à 152,45 euros.

Si vous touchez le RSA. La prime de Noël est calculé sur la composition de votre foyer.

Si vous vivez seul(e) :

- sans enfant : 152,45 euros

- avec un enfant : 228,67 euros

- avec deux enfants : 274,41 euros

- avec trois enfants : 335,39 euros

- avec quatre enfants : 396,37 euros

- par enfant supplémentaire : 60,98 euros

 

Si vous vivez en couple :

- sans enfant : 228.67 euros

- avec un enfant : 274,41 euros

- avec deux enfants : 320,14  euros

- avec trois enfants : 381,12 euros

- avec quatre enfants : 442,10  euros

- par enfant supplémentaire : 60,98 euros