Transition écologique : reçue par Macron, la filière automobile réclame un plan de soutien

  • A
  • A
Les représentants de la filière automobile demandent un plan de soutien pour financer leur transition écologique. 1:20
Les représentants de la filière automobile demandent un plan de soutien pour financer leur transition écologique. © PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
Alors que la Commission européenne doit bientôt proposer de nouvelles réglementations pour réduire à zéro les émissions de CO2 des véhicules neufs, les acteurs de la filière automobile demandent au gouvernement de l'aide pour financer leur transition écologique et le passage au moteur électrique.  

Lundi, Emmanuel Macron reçoit à l'Elysée les représentants de la filière automobile. Ces derniers appellent à l'aide pour financer leur transition écologique et notamment le passage au moteur électrique exigé par Bruxelles, qui devrait demander l'abandon du moteur thermique au profit de l'électrique d'ici 2035. 

Selon les professionnels du secteur, il faudrait 17 milliards d'euros d'ici à 2025 pour réussir cette transition. Les constructeurs, les équipementiers et les partenaires sociaux plaident donc pour un plan de soutien. L'enjeu est double : il faut développer la fabrication de batteries électriques. Pour le moment, la France ne compte pas assez de "gigafactories" pour les batteries. Il y a trois projets d'usines, mais il va falloir en développer encore plus d'ici 2030 et donc changer d'échelle.  

Déployer des bornes de recharge électrique

Il faut aussi déployer à grande vitesse des bornes de recharge électrique. Sur ce point, la France est en retard, puisque seulement 33.000 bornes ont été installées alors qu'il était prévu qu'il y en ait 100.000 en service d'ici la fin de l'année.  

Les discussions devraient donc porter sur un plan détaillé pour accompagner cette profonde mutation de la filière. Une transition qui devrait permettre de créer plus de 35.000 emplois