Télétravail, garde d'enfants, médecins… Trois innovations bien utiles pendant la grève

  • A
  • A
RATP SNCF Greve 2000 2:38
© AFP
Partagez sur :
La grève dans les transports entamée jeudi complique les déplacements pour faire garder son enfant, avoir une consultation avec un médecin ou travailler. Dans "La France bouge", lundi, sur Europe 1, trois entrepreneurs sont venus présenter leurs solutions alternatives pour tenter de résoudre ces problèmes.
LA FRANCE BOUGE

Perturbation sur les lignes de métro et de RER, trains supprimés, axes routiers saturés… La grève des transports, entamée jeudi contre la réforme des retraites menée par le gouvernement, a évidemment des conséquences sur la vie quotidienne de millions de Français. Et sur des choses aussi simples que se rendre au travail, aller chercher son enfant à la crèche ou à l'école et le faire garder, honorer un rendez-vous médical, etc. Sur le plateau de La France bouge, lundi, trois entrepreneurs sont venus présenter leurs solutions innovantes pour éviter les complications liées à cette grève des transports.

Popmoms, pour une garde d'enfant

L'entreprise Popmoms, créée par Carmen Kervella pour permettre aux parents "d'échanger des services mutuels", a vu sa fréquentation augmenter "de 20% à 30%" depuis le début du mouvement social, jeudi. "C'est une solution pour les parents qui peuvent mutualiser leurs besoins, comme les transports à l'école", présente la créatrice.

Elle avance aussi "les avantages économiques de sa plateforme" lorsque les parents sortent le soir, par exemple, avec un prix moyen d'une baby-sitter entre 8 et 10 euros. "C'est super pratique de se dire que l'on va garder des enfants ce jeudi soir et que ce sera à charge de revanche la semaine prochaine."

Urgences docteurs, pour une consultation médicale

L'application Urgences Docteurs connaît aussi une hausse des visites de l'ordre de 20% depuis le début de la grève des transports. Son principe diffère de celui de SOS Médecins. "On permet à n'importe qui d'avoir accès à un médecin grâce à son téléphone. La personne va sur l'application et choisit entre un médecin à domicile et une téléconsultation. Il a une réponse en trois minutes si le médecin peut venir en une heure", explique Mike Meimoun, fondateur, qui insiste sur la possibilité d'avoir une vraie "visibilité sur l'arrivée du médecin". Une centaine de médecins sont aujourd'hui inscrits sur la plateforme, dans toute l'Île-de-France, à Marseille, Bordeaux, Lyon ou encore Lille.

Tixeo, pour du télétravail sécurisé

Depuis jeudi, de nombreuses entreprises ont recours au télétravail pour les salariés qui ne peuvent pas se déplacer, ou très difficilement. Dans quelles conditions le pratiquer ? La solution sécurisée Tixeo propose des solutions pour "reproduire les interactions sociales" même depuis chez soi. "On pousse la collaboration vidéo à son extrême", affirme son cofondateur, Renaud Ghia. On peut par exemple "voir ses collaborateurs sous forme de bulles vidéo, sans le son, et sur lesquelles on peut cliquer pour interagir", réduisant de facto la solitude, inconvénient souvent reproché au télétravail.

Aujourd'hui, 1,8 million de salariés sont concernés par le télétravail, mais pas moins de 60% souhaiteraient tester cette pratique. "Cela permet des gains de productivité, mais aussi de regagner du temps faire pour du lien social", avance Renaud Ghia. Selon lui, "le télétravail généralisé pourrait révolutionner la société et vider des quartiers entiers comme La Défense".