EXCLUSIF - "Aucun client, aucun Français ne comprendrait que la SNCF paye les jours de grève", affirme Guillaume Pepy

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Interrogé mercredi au micro d'Europe 1, Guillaume Pepy le patron de la SNCF a assuré qu'il n'était pas question de céder aux grévistes qui réclament le paiement de leurs jours de grève. 
EXCLUSIF

"Aucun client, aucun Français ne comprendrait que la SNCF paye les jours de grève", a affirmé mercredi, en exclusivité au micro d'Europe 1, Guillaume Pepy le patron de la SNCF. Depuis le 21 octobre, une partie des personnels du technocentre de Châtillon, qui assure l’entretien des rames sur le réseau Atlantique, est en grève. Après avoir protesté contre la volonté de la direction de supprimer certains jours de congés exceptionnels, ces techniciens réclament désormais le paiement de leurs jours de grève.

"On est au contact des grévistes, on parle reconnaissance du travail, travail du week-end, travail de nuit, mais il y a une revendication qu’il est impossible de satisfaire : c’est le paiement des jours de grève", explique Guillaume Pepy, dont l'intervention sur notre antenne est la première prise de parole depuis le début du mouvement. "Il n’est pas légitime de payer les jours de grève, chacun le sait", répète-t-il.

Pas de sanction pour les grèvistes

"Le projet qui faisait débat a été retiré, il n’y a plus aucune raison, aujourd’hui, de faire grève", souligne encore Guillaume Pepy. Les grévistes demandent également la garantie que la direction n’appliquera pas de sanctions à leur encontre, celles-ci pouvant freiner toute évolution au sein de l’entreprise. "Il n’y a pas de sanction disciplinaire à appliquer", veut également rassurer le patron de la SNCF.

Europe 1
Par Romain David