Senteurs personnalisées, matelas connectés… Bienvenue dans la chambre d'hôtel de demain

  • A
  • A
Les chambres d'hôtels vont devenir de plus en plus connectées. Photo d'illustration.
Les chambres d'hôtels vont devenir de plus en plus connectées. Photo d'illustration. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Pour lutter contre la concurrence des locations entre particuliers, les hôtels tentent de repenser leurs chambres pour offrir la meilleure expérience possible.
LA FRANCE BOUGE

Innover pour résister. Devant la concurrence accrue des plateformes de location entre particuliers, au premier rang desquelles Airbnb, les quelque 18.000 hôtels de France se doivent d'améliorer l'expérience de leurs clients afin de continuer à attirer. Mardi, dans La France bouge sur Europe 1, entrepreneurs et spécialistes ont évoqué cette petite révolution à l'oeuvre pour inventer la chambre d'hôtel de demain.

Un matelas plus performant

C'est le cœur de la chambre d'hôtel aujourd'hui, et ça le sera toujours dans vingt ans : le lit, et donc le matelas. En revanche, en plus d'être plus confortable et sans doute plus grand, on attendra aussi de lui qu'il puisse améliorer le sommeil en respectant les cycles de chacun. "On a développé des matelas qui augmentent les performances de sommeil avec une marque s'appelle Hypnove", assure Geoffrey Thiriez, dirigeant de la société Thiriez Literie, qui fournit des matelas aux hôtels et aux collectivités. "On a gagné 40 minutes de sommeil sur la durée consacrée au sommeil" sur les tests menés.

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Des "matières bavardes"

Éteindre la lumière de la pièce en touchant le mur à côté du lit, déclencher le chauffage de la salle de bains en posant le pied sur le carrelage… C'est l'ambition de la "matière bavarde", des surfaces interactives et connectées conçues notamment pour les hôtels. "Il suffit d'effleurer ou de toucher le matériau sur lequel on a défini la zone d'interaction", explique Margaux Bardou, fondatrice du studio de design Marianka en juillet 2017. "C'est une détection basée sur une technologie capacitive qui va capter le flux électrique du corps humain afin de contrôler tous types de technologies et d’interrupteurs." 

Un service de chambre avec des produits (très) locaux

La proposition des architectes français Varinot & Varinot ? Installer des élevages de poissons et des fermes sur les toits pour préparer les plats au menu, et que l'on pourra déguster dans un cadre intimiste grâce au service de chambre. Elles assurent que cela pourrait permettre de nourrir 60 personnes par jour. Et une fois le plat terminé, vous pourriez faire appel à des robots-concierges pour débarrasser.

Des odeurs et des paysages familiers

À l'hôtel, mais aussi un peu chez soi. Voilà le tour de force bientôt réalisé grâce à la personnalisation des odeurs et aux papiers peints connectés avec, pour ce domaine, l'entreprise Dai Nippon Printing. Elle utilise du papier électronique, le même que celui des liseuses, pour changer d'ambiance en très peu de temps. 

Des objets que l'on oublie pas pour toujours

Connectée, personnalisée, plus confortable… Votre nouvelle chambre d'hôtel a beau être repensée, cela ne garantit toujours pas d'éviter les oublis. Dans le cas où vous laisseriez par mégarde un sac, un chargeur de portable ou votre alliance dans la chambre d'hôtel, le service Eelway pourrait se charger de vous les rapporter. Des cas pas forcément isolés, car "neuf millions d'objets sont oubliés chaque année en France", insiste Fabien Cœur-Uni, cofondateur de l'entreprise.

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec