"Quand vous commandez sur Amazon, 40% des vendeurs refourguent des produits avariés"

  • A
  • A
© INA FASSBENDER / DPA / AFP
Partagez sur :
Le média américain CNBC révèle cette semaine les résultats d’une enquête surprenante. Amazon serait concerné par la vente de plusieurs produits périmés.

Aux Etats-Unis, la chaîne CNBC publie une enquête sur la plateforme américaine Amazon, en s'appuyant sur des centaines de commentaires, complétés par l’analyse de données établie par une entreprise spécialisée. Et le résultat est inquiétant pour le géant américain. Notre chroniqueur Axel de Tarlé nous en dit plus.

"Quand vous commandez sur Amazon, 40% des vendeurs refourguent des produits avariés. Explications : la majorité des produits proposés à la vente ne sont pas vendus par Amazon mais par des entreprises tiers, des PME, qui profitent de la place de marché d'Amazon, pour écouler leur marchandise. Et on trouve de tout ! Y compris du faux.

 

 Bernard Arnault était vendredi au Texas, avec Donald Trump pour inaugurer un nouvel atelier Vuitton. Et le patron de LVMH s'est officiellement plaint auprès du président américain de la contrefaçon qui sévit sur Amazon. J'ai fait le test ce matin encore. Vous tapez Vuitton, sur Amazon, et on vous propose immédiatement  un "magnifique" sac Vuitton vendu...28 euros ! Livraison gratuite depuis la Chine.

Oui, enfin là....Tout le monde se doute bien bien que c'est un "faux" ! L'acheteur achète en toute connaissance de cause !

C'est moins anodin qu'il n'y parait. D'abord, cela abîme la réputation de la marque. Or, la France est un pays de grandes marque. Vuitton, L'Oréal, Michelin, Sanofi pour les médicaments. Car cela peut, en plus, être dangereux pour le consommateur : quand vous achetez de faux médicaments ou de fausse pièce détachée dans l'automobile, par exemple.

Anecdote : L'Unifab, qui est l'association de lutte contre la contre-façon - me disait lundi que les faux parfums vendus sur Internet avait, dans 90% des cas, comme agent conservateur de l'urée animale. Plus précisément : il s'agit d'urine de cochon. En clair : vous vous parfumez - on va être poli - au pipi de cochon. Sans compter - Bernard Arnault en a parlé à Donald Trump -, que ce trafic finance souvent le terrorisme. Juste avant les attentats de "Charlie Hebdo", les frères Kouachi avaient été arrêtés pour une affaire de contrefaçon de chaussures Nike. Autant de raisons, de lutter contre ce fléau de la contrefaçon".