Les agences Orpi recrutent 300 personnes, "principalement des 18-25 ans"

, modifié à
  • A
  • A
Agences immobilières Orpi Google Maps 3:38
Les agences Orpi cherchent à recruter 300 personnes. © Capture GoogleMaps
Partagez sur :
Les agences immobilières Orpi, qui ont fait mieux que résister pendant la crise, cherchent à recruter 300 personnes dans les prochains mois. Christine Fumagalli, la présidente du groupe, a précisé mercredi dans la France bouge sur Europe 1 être principalement à la recherche de jeunes âgés de 18 à 25 ans.

Le secteur de l’immobilier a limité la casse depuis le début de la crise du coronavirus. C’est le message passé par Christine Fumagalli, présidente des agences immobilières Orpi. Symbole de cette résistance : le réseau cherche à recruter 300 personnes dans les prochains mois. Christine Fumagalli a évoqué les profils recherchés, principalement des jeunes, mercredi dans l’émission La France Bouge sur Europe 1. 

Assistants, gestionnaires et commerciaux, avec ou sans expérience 

"Nous recherchons principalement des profils 18-25 ans, avec ou sans expérience. L’accès aux métiers de l’immobilier est possible même sans expérience", assure-t-elle. Parmi les postes ouverts au recrutement, des assistants, des gestionnaires, des commerciaux ou des membres d’encadrement. "On parle des métiers de la transaction, mais aussi ceux de la gestion locative ou encore de l’immobilier de l’entreprise. Il faut avoir envie avant tout", prévient Christine Fumagalli, qui invite les personnes intéressées à se rendre sur le site internet de l'entreprise

La présidente d’Orpi ajoute que le réseau d’agences est ainsi "structuré pour accompagner la formation dans tous les métiers. Nous avons des cursus de formation pour tous les profils, jeunes et moins jeunes, avec ou sans expérience. Nous proposons tous les parcours avec des centres de formation notamment."

>> Vous êtes une entreprise et vous recrutez, écrivez-nous : E1-lafrancebouge@europe1.fr

"Sur l’année, nous recrutons 1.000 personnes"                      

Christine Fumagalli s’est également satisfaite des bons chiffres de son réseau, malgré la crise. "Le secteur de l’immobilier va bien, en tout cas mieux que beaucoup d’autres. Notre réseau est en croissance et nous avons de nouvelles consommations de l’immobilier, avec les villes moyennes qui sont en expansion", précise-t-elle, notant un fort attrait pour les régions Île-de-France, Rhône-Alpes et PACA. 

"Partout en France nous étoffons nos équipes pour faire face à cet afflux de clientèle. Sur l’année, nous recrutons 1.000 personnes", a-t-elle conclu.