Les trophées de l’avenir Europe 1 2020 : votez pour votre coup de cœur !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Six start-up sont nommées dans la catégorie "Coup de cœur des auditeurs" dans le cadre des Trophées de l’Avenir Europe 1, décernés le 27 janvier prochain. A vous de voter !

Avec les Trophées de l’Avenir, Europe 1 récompense les entreprises, associations ou encore collectivités locales pour l’innovation de leur projet. Vous les avez découvertes dans l'émission La France bouge, on vous présente ici les six start-up nommées dans la catégorie "Coup de cœur des auditeurs". C’est à vous de voter pour votre préférée. Les votes s'arrêtent le 16 Janvier.

 

1) Les boites aux lettres Papillons pour lutter contre les violences faites aux enfants

L'association Les Papillons est une association de lutte contre les violences faites aux enfants. Son objectif premier est d'installer des "Boîtes aux lettres Papillons" dans les écoles primaires pour aider les enfants à libérer leur parole de toutes les maltraitances dont ils sont victimes. Ce projet est porté par plus de 50 référents dans toute la France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg et au Portugal.

Laurent Boyer, Président Fondateur de l'association Les Papillons : "Nous mettre à la hauteur des enfants. Aller où nous sommes certains de pouvoir les atteindre. Leur offrir cet outil qu'est la boîte aux lettres papillons comme on leur tendrait la main, tels sont nos moteurs... "

Pour en savoir plus : https://www.associationlespapillons.org/

2) Dagoma lance une plateforme de réparation de jouets

Dagoma, le leader européen de l’impression 3D se donne pour mission de rendre chacun acteur producteur de sa consommation. C'est pourquoi ils conçoivent, fabriquent et vendent des imprimantes 3D, localement. Consommer plus local, faire soit-même, sont des tendances de fond qui sont en train d'être rendues possibles aussi via les nouvelles technologies. Leur dernière idée : Toy-Rescue, la plateforme de réparation des jouets !

Chaque année, plus de 40 millions de jouets sont jetés en France. Car dans la majorité des cas, ils ne sont pas réparables : les pièces détachées n'existent pas. Chacun peut alors se rendre sur le site, trouver la pièce dont il a besoin, la télécharger gratuitement et l'imprimer. Les pièces détachées peuvent par ailleurs être fabriquées de manière éco-responsable grâce à l'utilisation de filaments d’origine végétale.

Matthieu Régnier, Co-fondateur et Directeur Général de Dagoma : "Et si vous n’avez pas d’imprimante 3D, nous vous mettons en relation avec une communauté de makers DAGOMA qui en ont autour de vous et qui proposent de fabriquer une pièce pour vous !"

Pour en savoir plus : https://www.dagoma3d.com/

43 nommés sont en lice dans huit catégories différentes : l’alimentation, l’éducation, la mobilité, les collectivités locales, l’environnement, la solidarité, la santé et le coup de cœur des auditeurs. Pour connaître les vainqueurs des Trophées de l’Avenir 2019, rendez-vous le 27 janvier prochain.

3) Entoureo, le livre qui rapproche les générations

Entoureo vous propose de prendre du temps avec vos proches, de discuter avec eux de leurs histoires et de mettre ces histoires dans un beau livre contenant des photographies. Vous recevez chez vous un coffret contenant un microphone, vous discutez avec votre proche de son histoire à l'aide des guides d'entretiens fournis par Entoureo. Vous enregistrez ses anecdotes et passez de beaux moments ensemble. Entoureo crée pour vous une retranscription automatique de vos échanges que vous pouvez modifier. Ajoutez des photographies de famille : ils gèrent ensuite la mise en page et l'impression d'un beau livre, tiré en autant d'exemplaires que vous le souhaitez.

Thomas Delage, Cofondateur d’Entoureo : "Entoureo, la solution qui renforce les liens entre les générations et qui permet aux familles de préserver leurs histoires, afin que les témoignages de nos aînés ne tombent plus dans l'oubli."

Pour en savoir plus : https://www.entoureo.fr

4) Princesse Margot crée Repas Toqué, les repas gastro’ dans les hôpitaux

Face à la nécessité de changer la qualité des repas des hôpitaux, l’association Princesse Margot a imaginé, organisé, et réalisé le programme "Repas Toqué" en partenariat avec l’hôpital Saint Louis dans le service onco-hématologique Adolescents et Jeunes Adultes. Avec la collaboration de L’hôpital Saint Louis et de ses équipes de restauration, de soins et de nutritionnistes mais aussi du Chef Gregory Cohen qui a élaboré des recettes originales et conformes aux contraintes hygiéno-diététiques du service AJA particulièrement strictes… 

Le chef a formé, d’une part les cuisiniers de l’hôpital à enchanter les assiettes, et ensuite les aides-soignantes à dresser les plats pour que le plaisir des yeux précède celui des papilles. Le chauffage au micro-ondes a été supprimé au profit d’une montée lente en température par un chariot traiteur, ce qui permet de préserver le goût authentique des aliments. Aussi, les jeunes patients peuvent désormais commander leurs menus directement sur leur téléphone via une application Repas Toqué. A noter qu’un repas toqué coûte le même prix qu’un menu standard hospitalier, soit 1,60 €.

Muriel Hattab, présidente de l’association Princesse Margot : "C’est pour tous ces atouts que l’association Princesse Margot continue de promouvoir, développer et décliner, Repas Toqué partout où la restauration collective mérite d’être améliorée. Et pourquoi pas à tous et dans d’autres établissements ?"

Pour en savoir plus : https://www.princessemargot.org/

5) Helper Drone : le drone qui sauve des vies en mer

Helper Drone, c’est l’idée d’un médecin urgentiste de transporter du matériel médical et d’assister les secours pour faire gagner le précieux temps qui sauve une vie. En 2016, Fabien Farge, médecin urgentiste au SMUR côtier de Biscarrosse dans les Landes, s’associe avec Anthony et David Gavend, deux ingénieurs landais spécialisés dans le développement machine et IOT. Ils fondent ensemble HELPER DRONE, qui a sauvé une dizaine de vies de la noyade, et assisté des centaines d’interventions depuis. C’est un dispositif piloté par les sauveteurs et mis en place sur les côtes landaises, où les courants marins sont dangereux et font des victimes chaque année. D’un côté, la machine est conçue avec performances adaptées aux conditions marines et extrêmes ; de l’autre, l’interface et la partie utilisateur sont simplifiés pour une prise en main facilitée pour les secouristes.

Anthony Gavend, co-fondateur d’Helper Drone : "Pour sauver une vie, chaque seconde compte"

Pour en savoir plus : http://www.helper-drone.com/

6) 3PA crée la première école de la transition écologique

La première école ETRE (école de la transition écologique) est l'aboutissement de huit années d'expérimentation et de travail avec des jeunes menés par l'association 3PA (Penser-Parler-Partager-Agir) porteuse de cette initiative. ETRE vise à accompagner et former les jeunes en difficulté (déscolarisés, décrocheurs, en situation de handicap, etc) aux nouveaux métiers de la transition écologique : Energies renouvelables, agriculture biologique, métiers de l'eau, métiers de l'économie circulaire. Ce sont des dizaines de métiers et des milliers de compétences abordées au travers de 7 dispositifs allant de 10 jours à 2 ans. De la découverte au diplôme, de la sensibilisation au métier. Plus globalement, le double objectif de ETRE est de sensibiliser les jeunes aux questions climatiques et de revaloriser les métiers manuels qui ont été longtemps mis de côté dans les propositions de formations.

Aujourd'hui, les écoles ETRE, avec le soutien de la Région Occitanie, de la Fondation Nicolas Hulot et de la Fondation la France s'engage notamment, se développent sur le territoire français et demain en Europe.

Frédérick Mathis, Directeur de 3PA : "Parce qu'ETRE est plus important qu'avoir."

Pour en savoir plus : https://www.3paformation.fr/