Les "gilets jaunes" freinent les approvisionnements : l'usine Peugeot de Sochaux à l'arrêt

, modifié à
  • A
  • A
Ce sont 900 véhicules qui ne seront pas produits mercredi après-midi.
Ce sont 900 véhicules qui ne seront pas produits mercredi après-midi. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
En raison d'un barrage de "gilets jaunes" entre Bordeaux et Guéret, l'usine Peugeot de Sochaux ne peut pas être approvisionnée en pièces automobiles mercredi. 

L'usine PSA de Sochaux, dans le Doubs, ne pourra pas produire de voitures mercredi après-midi en raison des blocages de certaines pièces dans le sud-ouest de la France par des barrages mis en place par les "gilets jaunes", a fait savoir la direction. Les lignes de montage des Peugeot 308, 3008 et du Grandland d'Opel seront complètement à l'arrêt car elles ne pourront pas être fournies en pièces en provenance de fournisseurs basés en Espagne, a précisé la direction.

1.600 salariés en arrêt forcé. Les camions transportant ces pièces sont bloqués par des barrages "entre Bordeaux et Guéret", a précisé un porte-parole du site. Selon la direction, il s'agit de pièces pour le ferrage et de batteries. Les amortisseurs sont également concernés, selon le syndicat FO. Au total, ce sont 900 véhicules qui ne seront pas produits mercredi après-midi et 1.600 salariés seront en arrêt forcé, a complété le porte-parole.

Un avion déjà affrété. L'usine de Sochaux avait affrété un avion pour acheminer des pièces, qui lui ont permis d'avoir une activité normale dans la nuit de mardi à mercredi, mais désormais le nombre de pièces manquantes est trop important pour continuer à produire, a précisé la direction. Une importante incertitude persiste sur une éventuelle reprise du travail la nuit prochaine, ajoute-t-on de source syndicale. Le site de Sochaux lui-même, en revanche, n'est pas bloqué à ses entrées par les "gilets jaunes", a souligné la direction.