Les chiffres de la croissance phénoménale du fast-food en France

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La restauration rapide a pris le pas sur la restauration à table en France. Cela s'explique notamment par le manque de temps pour déjeuner et le développement d'entreprises de livraison 2.0.

LA FRANCE BOUGE

Un chiffre d'affaires de 54 milliards d'euros. La restauration rapide a le vent en poupe en France. D'après une étude menée par le cabinet Gira Conseil, le fast-food en France représente un chiffre d'affaires de 54 milliards d'euros, soit plus de la moitié du chiffre d'affaires total de la restauration qui est de 88 milliards d'euros. La restauration rapide pèse donc plus que la restauration traditionnelle à table.

31 minutes de pause déjeuner. Et l'explication est assez simple. Comme le révèle une étude d'Edenred (Ticket Restaurant), les Français consacrent en moyenne 31 minutes à leur pause déjeuner, ce qui permet à la restauration rapide de tirer son épingle du jeu. Autre élément à prendre en compte : le développement des entreprises de livraison 2.0 comme Foodora, Deliveroo ou encore Uber Eats.

>> De 12h30 à 14h, c'est la France qui bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici.

32.000 restaurants rapides en France. Résultat, les restaurants rapides prolifèrent. Il en existe aujourd'hui 32.000 dans l'Hexagone pour 180.000 salariés. Pas moins de 6.000 d'entre eux sont des restaurants rapides de burgers et 2.100 font partie d'une chaîne, d'après une étude du cabinet CHD Expert.

9 euros le repas en moyenne. Et surtout, cette croissance de la restauration rapide ne se fait pas aux dépens de la qualité, très demandée par les consommateurs. Mais cela a pour effet de faire grimper les prix. Si les Français dépensent en moyenne 9 euros pour un repas pris sur le pouce, il faut compter entre 9 et 12 euros chez Exki, 12 à 17 euros chez Bioburger et même jusqu'à 20 euros chez Cojean.

Quel avenir pour la restauration rapide ?

La restauration rapide haut de gamme va continuer à s'implanter. Les gros acteurs du marché se penchent d'ailleurs sur la question. McDonald's par exemple, a lancé des bars à salades ou encore des burgers végétariens. Désormais, tout va se jouer sur les prix et la qualité. Oup's Café a déjà commencé en proposant tous ses produits (boissons, entrées, plats chauds, desserts) à 1 euro.