Le gouvernement craint des licenciements massifs après le déconfinement

, modifié à
  • A
  • A
Le gouvernement craint des licenciements massifs après le déconfinement 1:11
Le gouvernement craint des licenciements massifs après le déconfinement © AFP
Partagez sur :
L'exécutif s'inquiète de possibles licenciements massifs dans des pans entiers de l'économie française dans les mois à venir. Pour l'éviter, des plans d'aides vont être annoncés dans certains secteurs, mais aussi à destination des jeunes, qui auront probablement beaucoup de mal à s'insérer sur le marché du travail.

Un ministre de premier plan le reconnaît : dans les mois à venir, des licenciements massifs pourraient intervenir dans des pans entiers de l'économie française, mis à rude épreuve par la crise du coronavirus. "Notre rôle, c'est de les limiter quand ce sera possible. Et s'ils devaient vraiment arriver, on devra réussir à accompagner tous ces pans." Des plans d'aides vont donc être annoncés ces prochaines semaines pour venir en aide aux secteurs les plus touchés comme le tourisme, l'aéronautique ou encore l'automobile.

"Il faut donner envie aux entreprises d'embaucher"

Surtout, ce membre du gouvernement estime qu'il faut "réussir à donner des perspectives à tous ces jeunes qui vont arriver en septembre sur le marché du travail". Vivre deux mois en confinement alors qu'on doit trouver un emploi pour la première fois peut être un vrai traumatisme. "Il faut mesurer l'angoisse de ces milliers de jeunes", abonde un autre ministre. "Il faut vraiment réussir à les rassurer et à donner envie aux entreprises d'embaucher malgré cette crise inédite."

Le gouvernement réfléchit donc à des dispositifs pour soutenir l'emploi des jeunes. Une prise en charge, par l'État, d'une partie des cotisations en échange des embauches fait partie des pistes étudiées. La priorité reste le retour au travail. "Il faut absolument relancer la machine le plus vite possible", dit-on en haut lieu.

Europe 1
Par Emmanuel Duteil, édité par Margaux Baralon