Le foot à la télé, c’est bientôt fini !

  • A
  • A
Partagez sur :
L’UEFA, l’instante toute-puissante qui régit la diffusion du football à l’échelle européenne, envisage très sérieusement de se passer purement et simplement des chaînes de télévision à l’avenir pour diffuser les matches de la Ligue des Champions.
ON DÉCRYPTE

Serait-ce la fin d'une époque ? La fin, bientôt, du "c'est sur quelle chaîne le match, ce soir ?" Que ceux qui n'aiment pas le foot ne se réjouissent pas trop vite, il y aura toujours des matchs. Mais uniquement sur internet, sur le site de l'UEFA (UEAF.tv). L’instance du football européen y réfléchit en tout cas sérieusement, selon le Financial Times. Comme Netflix, elle veut s'affranchir des diffuseurs traditionnels - Canal +, TF1, BeInSports, ou RMC Sport - pour créer sa propre offre payante de streaming sur Internet. Typiquement, le match de ce soir, Madrid-PSG serait uniquement sur le site de l’UEFA.  

Alors quel est l’intérêt de subitement se passer des chaines de télévisions ? Le timing de cette annonce ne doit rien au hasard ! Les chaines de télé - Canal Plus, RMC Sport, BeInSports - sont justement, en ce moment même, en train de participer à l'appel d'offres pour acquérir les droits de la Ligue des champions pour les saisons 2021-2024. L'appel d'offre se termine mercredi à 10 heures.

Un site internet pour avoir une relation directe au client

Or toutes ces chaines perdent beaucoup d'argent avec le foot et veulent renégocier les droits, à la baisse. Et donc, le message de l'UEFA, qui vend ces droits audiovisuels, c'est : "Attention ! Si vous refusez de passer à la caisse, vous n'aurez plus les droits. On se passera de vous"

Donc pour l’heure, on en reste au stade de la menace. Le foot restera bien à la télévision, en tout cas pour les trois saisons à venir. Mais à long terme, on peut penser que l'UEFA lancera bien son propre site internet pour voir les matches. Car le grand avantage, c'est que l'UEFA aura alors une relation directe avec les fans de foot et pourra notamment faire de la publicité ciblée, vendre des places, des maillots…. Bref, avoir un accès direct au consommateur final, ce qui est très précieux. Donc au final, le foot devrait bien finir sur Internet.

Europe 1
Par Axel de Tarlé