Grèves : la SNCF brade 400.000 billets pour remplir ses trains

, modifié à
  • A
  • A
La SNCF a lancé une vaste campagne de promotion sur des milliers de billets. 1:13
La SNCF a lancé une vaste campagne de promotion sur des milliers de billets. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
La SNCF met en vente 400.000 billets à petits prix, alors que la grève continue de perturber le trafic ferroviaire. L’objectif : récupérer les voyageurs partis vers le covoiturage, les bus ou les locations de voiture.

Avec les grèves, de nombreux usagers de la SNCF ont déserté les trains ces dernières semaines. Pour y remédier, la compagnie a mis en vente ces derniers jours 400.000 billets à petits prix. Même si ces promotions sont habituelles en janvier, celles-ci sont exceptionnelles par leur ampleur. 

Un aller-retour Paris-Strasbourg pour moins de 50 euros

A la SNCF on l'assume : "Il faut qu'on remette les gens dans les trains." L'objectif : récupérer les voyageurs partis vers le covoiturage, les bus ou les locations de voiture. "Il faut que les gens nous fassent à nouveau confiance", insiste-t-on à la SNCF. Pour les clients, cette promotion peut être une très bonne affaire. Mathieu a pris jeudi un aller-retour en Ouigo entre Paris et Strasbourg, et il a vu la différence de prix. "Avant les grèves, les billets en dernière minute tournaient de 80 euros à 130 euros. Là, du jour au lendemain on peut bénéficier de tarifs abordables. J’ai payé l’aller 16 euros, et le retour environ 25", raconte-t-il sur Europe 1. 

"Je pensais que le train allait être plein, mais un tiers des places étaient vides. Un collègue qui habite à Nantes me disait qu’en général l’aller coûte 100 euros, et là du jour au lendemain les prix sont relativement bas, à environ 55 euros", poursuit-il. La SNCF souligne que les clients semblent revenir à petits pas : les réservations pour le mois de mai et ses nombreux ponts se multiplient. Signe que les passagers se projettent sur une échéance longue et font le pari que les grèves seront terminées d'ici là.