Coronavirus : le président des entreprises du voyage demande "un passeport sanitaire"

  • A
  • A
Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage. 1:01
Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage. © Europe 1
Partagez sur :
Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage, a réclamé sur Europe 1 la mise en place d’un "passeport sanitaire", regroupant les informations sur les tests et la vaccination, pour pouvoir voyager dans le monde entier. Ce document unique rassemblerait des informations sur les tests et la vaccination.
INTERVIEW

De plus en plus de voix poussent pour la mise en place d’un "passeport sanitaire" afin de pouvoir voyager dans le monde entier. Mardi matin sur Europe 1, le président d’Aéroports de Paris Augustin de Romanet a estimé que "des documents de ce type vont être mis en place dans le monde". Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage, lui a emboîté le pas dans l’émission La France Bouge. "On se bat pour un passeport sanitaire. On ne demande pas un passeport vaccinal, qui voudrait dire qu’il faut prouver que vous êtes vaccinés pour voyager", a-t-il plaidé sur notre antenne.

"Un document unique avec les données vaccinales et de tests"

Concrètement, Jean-Pierre Mas pousse pour un document unique qui regrouperait toutes les informations du voyageur sur ses tests et la vaccination contre le coronavirus. "Chaque pays a des contraintes différentes : tests PCR, antigéniques ou non, vaccins… On demande qu’on puisse avoir avec un document unique, [numérique] et lisible grâce à un QR code, avec toutes les données vaccinales et de tests", précise le président des entreprises du voyage.

"Et en fonction des critères de chaque pays -parce qu’il n’y aura pas d’harmonisation au niveau mondial, il ne faut pas rêver-, on présentera ce passeport [numérique]."

"Des pays vont exiger la vaccination"

"Il y a des pays qui vont exiger la vaccination. Il est aussi possible que le vaccin chinois ou russe ne soit pas accepté partout", a poursuivi Jean-Pierre Mas. Selon lui, "l’expérience du voyage sera plus compliquée. Il faudra arriver plus tôt dans les aéroports et attendre également à l’arrivée pour le contrôle des tests PCR et éventuellement de la vaccination".