Coronavirus : face au risque de rayons vides, les grandes surfaces renforcent leurs stocks

  • A
  • A
Plusieurs grandes surfaces ont fait face à des ruptures de stock.
Plusieurs grandes surfaces ont fait face à des ruptures de stock. © AFP
Partagez sur :
Le week-end dernier, de nombreuses grandes surfaces ont vu leurs rayons pris d'assaut par des clients inquiétés par l'épidémie de coronavirus. Pour cette fin de semaine, les enseignes ont donc décidé d'anticiper et de renforcer leurs stocks.

La progression du coronavirus a provoqué une ruée vers les rayons. Le week-end dernier, plusieurs grandes surfaces ont fait face à des ruptures de stock de pâtes, de riz ou encore de couches pour bébés, les consommateurs s'étant rués dans leurs hypermarchés pour faire le plein de courses. Pour répondre au mieux à cette situation inédite, la grande distribution a augmenté ses stocks en vue du prochain week-end. 

Dès lundi, la plupart des enseignes de la grande distribution ont pris les devants pour éviter d'être à nouveau prises par surprise. À Auchan Vélizy, dans les Yvelines, le rayon pâtes avait été dévalisé en seulement quelques heures. L'enseigne a donc prévu d'ajuster les réassorts de ses rayons pour ce week-end, mais aussi ses stocks pour les commandes de Drive, qui ont augmenté de 30% cette semaine.

"On passe d'un mois à un mois et demi de stocks"

De son côté, System U a augmenté ses commandes de produits de première nécessité, riz, pâtes et conserves de légumes, de 50% pour ce week-end. "Nous passons d'un mois à un mois et demi de stocks", indique-t-on à Europe 1. L'enseigne, qui rappelle qu'il n'y a aucun risque de pénurie actuellement, appelle les consommateurs à rester raisonnables.