Commerce : Trump dénonce l'attitude "malveillante" de Pékin

, modifié à
  • A
  • A
Depuis plusieurs mois, le président Trump est engagé dans un bras de fer commercial sur plusieurs fronts.
Depuis plusieurs mois, le président Trump est engagé dans un bras de fer commercial sur plusieurs fronts. © Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :
Le président américain a également accusé la Chine de "pratiques déloyales". 

Le président américain Donald Trump a dénoncé mercredi l'attitude "malveillante" de la Chine, en plein bras de fer de fer commercial avec Pékin qu'il accuse de pratiques "déloyales".

"La Chine vise nos agriculteurs, que j'aime et que je respecte et elle le sait, un moyen pour elle de m'obliger à continuer de lui permettre de profiter des États-Unis", a-t-il tweeté. "Son attitude est malveillante dans ce qui sera une tentative ratée. Nous avons été gentils - jusqu'ici ! La Chine a gagné 517 milliards de dollars sur notre dos l'an dernier", a-t-il écrit. Le président chinois Xi Jinping a réagi en soulignant que la guerre commerciale ne faisait "pas de vainqueur". 

Bras de fer commercial. Depuis le début de l'année, Donald Trump a multiplié les agressions verbales contre le géant asiatique, martelant que la Chine "triche", "arnaque les Etats-Unis depuis trop longtemps", "pille la propriété intellectuelle des entreprises américaines" ou encore fait "du transfert forcé de technologies". Il n'y a pas eu une semaine sans un tweet qualifiant les pratiques commerciales chinoises d'"injustes", "déloyales" ou "illégales", martelant que "cela a trop duré". En mars, en imposant les taxes douanières sur l'acier et l'aluminium, Donald Trump s'était même fendu d'un "memorandum ciblant l'agression économique de la Chine".

Les Etats-Unis ont accusé un déficit commercial avec la Chine de près de 376 milliards de dollars en 2017. La Maison Blanche exige de la seconde puissance économique du monde de le réduire de 200 milliards de dollars. Washington a imposé des taxes douanières supplémentaires de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium chinois depuis fin mars et depuis le 6 juillet, 34 milliards de dollars d'importations de marchandises chinoises sont en outre taxées à hauteur de 25%. Le président républicain a menacé d'imposer des taxes punitives sur la totalité des importations chinoises, qui représentaient plus de 500 milliards de dollars en 2017.

Une aide d'urgence de 12 milliards de dollars aux agriculteurs américains. Pékin accuse Washington de vouloir déclencher "la pire guerre commerciale de l'histoire économique" et a réagi en imposant de nouvelles taxes sur des produits américains. Mardi, l'administration Trump a annoncé une aide d'urgence de 12 milliards de dollars destinée aux agriculteurs américains affectés par les représailles aux tarifs douaniers américains, reconnaissant ainsi les premiers dommages collatéraux du conflit commercial déclenché par le président.