Chômage partiel, report de cotisations… Les annonces économiques d’Emmanuel Macron

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures économiques pour aider les entreprises face à la crise du coronavirus.
Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures économiques pour aider les entreprises face à la crise du coronavirus. © AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a dévoilé jeudi soir une série de mesures économiques pour aider les entreprises, confrontées à la crise du coronavirus. Il a notamment annoncé des mesures de chômage partiel et appeler à davantage recourir au télétravail.

Les entreprises confrontées à la crise du coronavirus n'ont pas été oubliées par Emmanuel Macron. Le président de la République a dévoilé une série de mesures, jeudi soir lors de son allocution télévisée, pour venir en aide au secteur économique, notamment un recours "massif" au chômage partiel. 

Des mesures "exceptionnelles et massives de chômage partiel"

Emmanuel Macron a annoncé jeudi un mécanisme "exceptionnel et massif" pour "protéger les salariés et les entreprises" face à l'épidémie du coronavirus, après les demandes du Medef de mesures d'urgence. "Dès les jours à venir, un mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel sera mis en oeuvre" qui ira "beaucoup plus loin" que les annonces déjà faites par le gouvernement pour "préserver les emplois et les compétences", a affirmé le président.

"L'Etat prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints à rester chez eux", a-t-il affirmé, s'engageant à protéger les salariés et les entreprises "quoiqu'il en coûte", sans donner plus de précision sur le coût des mesures annoncées. "Je veux que nous puissions protéger aussi nos indépendants, et donc nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour donner cette garantie sur le plan économique".

Déjà 3.600 entreprises ont demandé à bénéficier de mesures de chômage partiel pour environ 60.000 salariés, selon la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Le tourisme, la restauration, l'événementiel et les transports sont particulièrement touchés. Emmanuel Macron a également appelé les entreprises à "intensifier le télétravail". 

Le report des cotisations et impôts dus en mars par les sociétés

Le président de la République a également annoncé le report des cotisations et des impôts dus en mars par les sociétés. "Toutes les entreprises qui le souhaitent pourront reporter sans justification, sans formalité, sans pénalité, le paiement des cotisations et impôts dus en mars", a précisé le chef de l'État.

"Nous travaillons sur des mesures nécessaires ou d'annulation ou de rééchelonnement des sommes dues par les entreprises. Les échéances des prochains jours et les prochaines semaines seront suspendues pour toutes celles et ceux qui en ont besoin".

Un plan de relance "national et européen"

Emmanuel Macron a demandé au gouvernement "de préparer un plan de relance national et européen", invitant les 27 à "réagir vite et fort".