Virgin: Filippetti pointe le rôle d'Amazon

  • A
  • A
Partagez sur :

La ministre française de la Culture a dénoncé mercredi la concurrence déloyale de distributeurs en ligne comme Amazon, dont a souffert le groupe de distribution de produits culturels Virgin Megastore, qui a annoncé son dépôt de bilan. Ces entreprises "ne sont pas soumises à la même fiscalité que les entreprises localisées physiquement en France", a expliqué Aurélie Filippetti sur i>Télé.

Les magasins comme Virgin Megastore sont "soumis à une véritable révolution et à une concurrence déloyale qui est le fait, il faut bien le dire, de certaines grandes entreprises de type Amazon", a-t-elle ajouté.

Un rapport sera remis dans le courant du mois au gouvernement sur la fiscalité à l'ère du numérique, "avec des propositions pour pouvoir lutter contre cette forme de contournement de la législation fiscale". Plusieurs pays, dont la France, ont ouvert des enquêtes sur les pratiques d'optimisation fiscale de géants d'internet comme Google.

>> LIRE AUSSI : ZOOM - Virgin, Fnac, etc. : les raisons de la crise