Fête de la musique : 2.000 personnes assisteront à la soirée de France 2 à l’Accor Arena

  • A
  • A
L'Accor Arena pourra accueillir 2.000 spectateurs vendredi soir, contre 20.000 habituellement. 3:07
L'Accor Arena pourra accueillir 2.000 spectateurs vendredi soir, contre 20.000 habituellement. © DR
Partagez sur :
Face au reflux de l'épidémie de coronavirus, le passage de l’Île-de-France en zone verte va permettre à France 2 d'accueillir des spectateurs pour sa soirée Tous ensemble pour la musique vendredi soir, à la veille du week-end de la Fête de la musique. Patrick Bruel, Thomas Dutronc ou encore Clara Lucciani pourront donc chanter devant un véritable public.

Dimanche 21 juin, la Fête de la musique aura une saveur un peu spéciale pour cause de mesures sanitaires. Il n’empêche, France 2 ouvre ce week-end musical dès vendredi soir, avec une émission spéciale, Tous ensemble pour la musique. Covid oblige, la chaîne ne sera pas à Nice comme les années précédentes mais à l’AccorHotels Arena de Paris. Toutefois, ce qui s’annonçait comme une soirée presque glauque avec des artistes sur scène, face à une immense salle vide, a connu un regain d’intérêt grâce au passage de l’Île-de-France en zone verte.

Finalement, il y aura bien du public vendredi soir pour assister au spectacle : 2 000 personnes, sur les 20.000 que peut contenir l’AccoRHotels Arena, ont été admises pour venir applaudir entre autre Patrick Bruel, Thomas Dutronc, Clara Lucciani ou encore Vianney.

Mais un tel dispositif n’a pas été aisé à mettre en place en raison du respect des mesures sanitaires. "Nous sommes en train de monter un moment de retrouvailles, c’est de l’émotion, de la magie, des retrouvailles entre un vrai public qui sera présent et des artistes qui ne demandent que ça depuis 100 jours !", nous explique le producteur de la soirée, Philippe Vilamitjana. "Ces 2.000 personnes seront placées dans le respect total des mesures de distanciation. Elles vont porter des masques." 

"Le public apporte des choses à l’artiste"

Même si Bercy ne sera pas plein, ce public est un vrai plus pour une soirée de fête de la musique. "Un divertissement, c’est beaucoup d’ingrédients et beaucoup de gens se sont rendus compte que sans l’émotion, le regard, le prisme d’un spectateur, on vit un spectacle différemment", souligne Alexandra Redde-Amiel, la directrice des variétés et des divertissements de France Télévisions.

"L’artiste chante pour le public, mais le public apporte aussi énormément de choses à l’artiste. Vendredi soir, on va pouvoir compléter ce puzzle". Anticipant l’accélération du déconfinement et le passage de l’Île-de-France ne zone verte, la chaîne se préparait déjà depuis plusieurs jours à pouvoir accueillir du public.

Cette Fête de la musique, présentée par Garou et Laury Thilleman, est donc à suivre vendredi soir, en direct et en public, sur France 2 à partir de 21 heures.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière