En couple avec une femme pendant 11 ans, Marie-Paule Belle dénonce une régression sur le plan de l'homophobie

  • A
  • A
Marie-Paule Belle 1:50
Marie-Paule Belle était l'invité de "Ça fait du bien" lundi 24 février 2020. © Europe 1
Partagez sur :
Dans son livre "Comme si tu étais toujours là", la chanteuse Marie-Paule Belle rend hommage à la romancière Françoise Mallet-Joris, l'amour de sa vie, sa parolière, décédée en 2016. Dans "Ça fait du bien" lundi, la musicienne a exprimé ses craintes face à la montée de l'homophobie dans le monde.
INTERVIEW

Onze ans durant, de 1970 à 1981, la chanteuse Marie-Paule Belle a été la compagne de la romancière Françoise Mallet-Joris, décédée en 2016. Amante, amie, confidente, l'écrivaine a également été sa parolière. Marie-Paule Belle lui rend hommage dans son livre Comme si tu étais toujours là (Plon). L'artiste de 74 ans a exprimé, sur Europe 1 lundi, sa colère face à l'homophobie. "Il y a des endroits où les mentalités n'évoluent pas du tout. Sur le plan de l'homophobie, on régresse. Quand on voit qu'à l'étranger, on jette des homosexuels du haut des immeubles, quand on tue pour une raison d'homosexualité, ou quand vous voyez des jeunes gens rejetés par leur famille en province, qui sont obligés d'aller dans des refuges parce qu'ils avouent leur homosexualité, je trouve qu'on a vraiment régressé", a-t-elle souligné. 

Une histoire d'amour "qui traverse tous les âges, même au-delà de la mort"

Cette montée de l'homophobie et la laborieuse évolution des mentalités ont poussé la chanteuse de La Parisienne à écrire ce livre "pour montrer qu'une véritable histoire d'amour, passionnelle, qui traverse tous les âges, même au-delà de la mort" est possible. Quand Marie-Paule Belle rencontre l'écrivaine de 40 ans, elle n'en a que 24. Après un an de relation amicale et professionnelle, les deux femmes entament une relation amoureuse "C'était très fort. On sentait que ça grandissait, on se retenait et un jour, après un déjeuner au Petit zinc et une bonne bouteille, on a craqué", raconte la chanteuse. 

Dans Comme si tu étais toujours là, elle écrit : "Dans les années 70, nous formions un couple de femmes sans soucis, sans honte, sans pudeur. Nous étions ensemble naturellement, sans chercher le scandale que nous créions pourtant  dans une société figée qui ne reconnaissait pas que deux femmes puissent s'aimer ouvertement et sans réserve. Nous nous sommes tant aimées d'ailleurs."

Un hommage à Françoise Mallet-Joris lors d'une série de concert

Si leur relation prend diverses formes au cours des années, passant de l'amour maternel à l'amour passionnel puis à la tendresse, Marie-Paule Belle peut compter, toute sa vie, sur "le soutien en filigrane" de Françoise Mallet-Joris. "C'est une très belle histoire d'amour", résume la chanteuse. "Écrire ce livre a été très douloureux, ça m'a rappelé beaucoup de souvenirs, et puis j'ai retrouvé des lettres très drôles. Elle était drôle, ce qu'on ne sait pas ! En interview, elle avait une voix posée, très 'académie Goncourt', mais elle avait un décalage par rapport à la réalité", se souvient Marie-Paule Belle. 

Lors de sa série de concerts à la Nouvelle Eve, du 18 au 28 mars, Marie-Paule Belle célébrera ses 50 ans de carrière aux côté d'Anny Duperey, Serge Lama, Isabelle Mayereau, Anne Baquet, Claudine Coster, Hervé Vilard ou encore Liane Foly. Et elle ne manquera pas de rendre hommage au grand amour de sa vie. "Je vais chanter des chansons inédites et je vais parler d'elle avec des petites anecdotes, raconter comment sont nées certaines chansons", précise la chanteuse. 

Europe 1
Par Céline Brégand