Stéphane de Groodt : "Mon premier long métrage est sur les mots"

, modifié à
  • A
  • A
Stéphane de Groodt 1:10
© Europe 1
Partagez sur :
L'auteur et acteur Stéphane de Groodt s'est lancé dans l'écriture d'un premier long métrage. Il explique jeudi sur Europe 1 que celui-ci portera "sur les mots, la manière qu'on a de percevoir les gens en fonction des mots qu'ils choisissent". 
INTERVIEW

Tous les matins, à 9h55, il officie dans "Culture Médias", sur Europe 1, pour "Les Radoteurs". Il vient aussi de publier un livre, L'Ivre de mots, aux éditions de L'Observatoire. Et sera au théâtre pour Un amour de jeunesse avec Isabelle Gélinas. Mais ce n'est pas encore assez pour Stéphane de Groodt. L'acteur et auteur qui aime jouer avec les expressions de la langue française a expliqué jeudi, dans le "Grand journal du Soir" sur Europe 1, qu'il était en train d'écrire son premier long métrage.

"Les dialogues, ça me parle"

"C'est sur les mots, la manière qu'on a de percevoir les gens en fonction des mots qu'ils choisissent", a précisé celui qui a déjà deux courts métrages à son actif. "Les dialogues, sans mauvais jeu de mots, c'est quelque chose qui me parle." Lui qui a déjà joué dans un peu moins de trente films depuis 2001 ne compte cependant pas figurer devant la caméra. "Je préfère me mettre dans la posture du réalisateur pour avoir le recul nécessaire sur ce que j'ai envie de mettre en boîte."

Si on le compare souvent à Michel Audiard, dialoguiste de génie, Stéphane de Groodt nie toute influence. "Je ne suis pas influencé par grand monde", confie-t-il. "Je n'ai pas beaucoup lu, je n'ai pas été très souvent au cinéma, je ne suis pas beaucoup allé à l'école car je n'avais pas l'adresse." Tout en se disant flatté des ressemblances qu'on lui prête avec Audiard, mais aussi Raymond Devos ou Pierre Desproges, l'auteur se base donc surtout sur sa propre expérience pour écrire. "Mon inspiration, je la trouve en regardant, en respirant."