France 2 consacre sa soirée à "la France en colère" : "Notre ambition est de donner la parole aux Français"

, modifié à
  • A
  • A
L’émission politique de France2 Vous avez la parole propose un dispositif exceptionnel à l'occasion de la mobilisation du 5 décembre 3:00
L’émission politique de France2 Vous avez la parole propose un dispositif exceptionnel à l'occasion de la mobilisation du 5 décembre © Europe 1
Partagez sur :
Pour la première fois ce jeudi soir, le programme politique de France2 Vous avez la parole ne sera pas en studio mais se délocalise dans Paris, à l'occasion de la journée de mobilisation. Yannick Letranchant, directeur de l'information de France Télévisions et Alix Bouilhaguet, rédactrice en chef de l'émission, ont donné un avant-goût de l'émission au micro de Philippe Vandel sur Europe 1.
INTERVIEW

En extérieur et avec un panel de Français pour interroger le pouvoir : l’émission politique de France 2 Vous avez la parole propose un dispositif exceptionnel à l'occasion de la mobilisation national contre la réforme des retraites. Le directeur de l'information de France Télévisions, Yannick Letranchant, et la rédactrice en chef de l'émission, Alix Bouilhaguet, étaient au micro de Philippe Vandel sur Europe 1 pour en détailler le contenu.

Reportages et fact-checking

"Nous sommes en extérieur puisque la saison dernière nous avions déjà voulu sortir de nos studios. Notre ambition est de donner la parole aux Français, aux citoyens, et nous avons cette fois-ci choisi le CESE (conseil économique, social et environnemental) à Paris. Car c'est une assemblée citoyenne où l'on discute de textes de loi", précise Yannick Letranchant. Un système de fact-checking est mis en place en direct pendant l'émission, à la fois par les équipes de Franceinfo et une équipe de Médiacités. "En général, certaines vérifications sont annoncées en direct sur le plateau, quand c'est une énormité, et la plupart passent par le fil twitter de l'émission", développe Alix Bouilhaguet.

L'émission proposera par ailleurs trois reportages. "On a choisi de faire un peu 'vis ma vie'", sourit la rédactrice en chef. "On part d'abord dans la peau d'une agricultrice dans le Calvados et on sera confronté à ses difficultés, à la problématique des retraites." Suivront ensuite la vie d'un patron d'une forge dans l'Aveyron, autour des retraites et des difficultés de recrutement qu'il rencontre, et celle d'une "gilet jaune" dans le Nord, "qui nous fait rencontrer ses amis. On parlera de pouvoir d'achat, et des difficultés des mères de familles".

"Si on est méchant on peut dire que cela confine au plagiat"

L'émission, baptisée pour l'occasion "Vous avez la parole. Pourquoi tant de colères ? Les Français face au pouvoir", fait toutefois face ce jeudi soir à une forte concurrence. Sur LCI d'abord avec "Le grand soir : face à la grève", qui invite aussi plusieurs ministres. "Nous choisissons nos invités ; on a une petite politique de harcèlement, on essaye de convaincre", raconte Alix Bouilhaguet. "Mais ce n'est pas évident d'une manière générale d'avoir une parole : il y a une certaine frilosité de la part des hommes politiques."

Plus surprenant, une rivalité sur C8, avec un "Balance ton post ! spécial La France en colère" où sera reçu Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat aux transports, et des Français de différents corps de métier. Un nom très proche du programme de France 2 qui fait tiquer Yannick Letranchant : "Cela veut dire qu'on peut être très inspirants. Si on est gentil, on peut dire que ce n'est pas très confraternel, si on est méchant on peut dire que cela confine au plagiat". "Sur le concept, personne n'est propriétaire", rappelle Alix Bouilhaguet. "Mais ce qu'on trouve un peu surprenant c'est que ce soit le même soir, avec le même intitulé, la même scénographie...", regrettent la rédactrice en chef et le directeur de l'information, qui "saluent néanmoins" Cyril Hanouna.

Europe 1
Par Séverine Mermillod