Pourquoi autant d'artistes publient-ils leur biographie actuellement ?

  • A
  • A
Ophélie Winter vient de sortir son autobiographie. 1:27
Ophélie Winter vient de sortir son autobiographie. © VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :
Les stars sont de plus en plus nombreuses à publier leur biographie. Cette manière de se remettre sur le devant de la scène est aussi parfois une occasion de raconter l'envers du décor et d'entrer dans l'intimité de ses idoles. Le public est d'ailleurs souvent au rendez-vous.

Ophélie Winter vient de publier son autobiographie, Résilience. Comme elle, d’immenses stars ont publié ces dernières semaines leur biographie, à l'image de Sardou, Sheller ou Duteil. Soit elles sont écrites par eux, soit par d’autres, comme c’est le cas de celle de David Guetta qui sortait cette semaine. Derrière ces publications, l'intérêt du public est souvent présent. Les célébrités, elles, y voient un moyen de raconter leur vérité. Par égo, souci de leur public ou de leurs maisons d’éditions ? Peut-être un peu de tout ça.

"Envie de faire quelque chose de plus personnel, de plus sensible"

Yves Duteil a publié son autobiographie il y a un mois, appelée "Chemins de Liberté". Dedans, il y a des choses qu’il n’a jamais dites dans ses chansons. Cela constitue un véritable cadeau pour son public curieux. "En réalité, le but était plus de mettre en perspective mes chansons et notre vie. Il fallait trouver une logique : la rencontre avec Brassens, l’amitié avec Véronique Sanson, etc. J’avais envie de faire quelque chose de plus personnel, de plus sensible", explique le chanteur.

Et le succès est au rendez-vous. En un mois, il en a vendu 10 000 exemplaires, ce qui constitue un beau démarrage. Pareil pour William Sheller, qui vient lui aussi de sortir sa biographie. Les deux hommes ont fait le choix de prendre eux-mêmes la plume pour se raconter.

"Les biographies non-officielles sont les plus proches de la vérité"

D’autres font appel à des auteurs. Alain Wodrascka, est l'un d'entre eux. Il a écrit celle de France Gall, de Claude Nougaro, de Francis Cabrel et plus récemment du rappeur Orelsan. Parfois, il ne rencontre même pas l’artiste pour écrire. Loin d'y voir un sacrilège il estime plutôt qu'il agit comme un enquêteur.

"Les biographies non-officielles je les conseille aux lecteurs car ce sont les plus proches de la vérité. Les biographies officielles en fait, on vous demande d’écrire le destin de héros ! Les artistes se racontent plus mais racontent leur propre légende qu’ils arrangent à leur sauce", estime-t-il. Il analyse aussi que pour certains, c'est aussi une manière de ne pas être oubliés et faire parler d'eux. 

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Guilhem Dedoyard