Ces oeuvres "revendicatrices" de Marcel Pagnol que son petit-fils aimerait voir adaptées

  • A
  • A
nicolas pagnol 1:17
Nicolas Pagnol est le petit-fils de Marcel Pagnol © Europe 1
Partagez sur :
Petit-fils du célèbre écrivain et réalisateur Marcel Pagnol, Nicolas Pagnol présente mardi dans "Culture Médias" la bande dessinée "La Prière aux étoiles", du nom du film que son grand-père n'a jamais pu sortir. Interrogé sur les productions de son aïeul qu'il aimerait voir renaître, l'artiste fait découvrir un pan méconnu et engagé de son travail.
INTERVIEW

Le film n'a jamais pu voir le jour. Son scénario est finalement adapté, 80 ans plus tard, en bande dessinée. La Prière aux étoiles est le nom de la trilogie cinématographique que Marcel Pagnol devait réaliser à la suite de la trilogie marseillaise de pièces et films Marius, Fanny et César. Son scénario renaît finalement dans une bande dessinée que le petit-fils de l'écrivain et réalisateur, Nicolas Pagnol, présente mardi au micro de Philippe Vandel dans l'émission Culture Médias

La Prière aux étoiles, écrite directement pour le cinéma, devait raconter en trois volets l'histoire d'un autre trio : Dominique, Florence et Pierre. Ce triangle amoureux, au tournage chaotique et à la post-production rendue impossible par la Seconde Guerre mondiale et l'occupant nazi, sera finalement détruit par son propre réalisateur, Marcel Pagnol. Nicolas Pagnol se réjouit donc de voir cette histoire renaître dans une bande dessinée en deux tomes.

"Topaze" et "Les Marchands de gloire", deux œuvres critiques du pouvoir

Interrogé sur les œuvres de son grand-père qu'il aimerait désormais voir adaptées au goût du jour, le petit-fils du dramaturge évoque une pièce de théâtre méconnue écrite par le jeune Marcel Pagnol. "J'aimerais beaucoup que soit remontée aujourd'hui Topaze, qui est une pièce qui avait fait grand scandale à l'époque", souhaite Nicolas Pagnol. "Cette pièce est une satire qui démonte les mécanismes de la corruption politique et qui nous montre que les politiques ne sont pas plus intelligents que les autres, mais que, simplement, ils s'entraident."

Mais le petit-fils de l'artiste évoque aussi une autre œuvre politique signée par son grand-père : Les Marchands de gloire. "C'est une pièce écrite à quatre mains avec Paul Nivoix, qui est dans la veine de Topaze", observe-t-il. "Il nous y parle des marchands de canons, des profiteurs de guerre pendant la Première Guerre mondiale, qui sont là encore des politiques. Ces œuvres de jeunesse sont très revendicatrices à ce sujet."

Les Marchands de gloire raconte l'histoire d'un jeune homme qui meurt au front de manière héroïque, à la suite de quoi son père devient président d'une association de héros de guerre et entame une carrière politique. "Et puis le fils revient parce qu'il n'est pas mort : il était interné dans un hôpital psychiatrique", dévoile Nicolas Pagnol. "Le père et tous ses amis décident de cacher le fils, de l'envoyer dans les colonies, pour qu'ils puissent continuer leur ascension."

Tout comme La Prière aux étoilesTopaze a été adaptée en deux tomes de bande dessinée. Le texte de la pièce Les Marchands de gloire, pas encore mis en bulles, est toujours édité aujourd'hui.

Europe 1
Par Alexis Patri