"Miss", une comédie bouleversante qui interroge notre rapport au genre

  • A
  • A
"Miss" est un film lumineux, une comédie sociétale juste et bouleversante.
"Miss" est un film lumineux, une comédie sociétale juste et bouleversante. © Capture d'écran
Partagez sur :
Présenté hors-compétition lors de la 23ème édition du festival de comédie de l'Alpe d'Huez, "Miss", réalisé par Ruben Alves nous entraîne dans la vie d'Alex, un jeune garçon dont le rêve est de devenir Miss France. Un film qui sait être drôle, tout en nous interrogeant sur notre rapport au genre. 

Un homme peut-il devenir Miss France ? C'est la question que pose Miss, le film de Ruben Alves qui sera projeté au 23ème festival de comédie de l'Alpe d'Huez, juste avant de connaître le vainqueur de cette édition 2020, dimanche soir. Dans ce nouveau long métrage, on suit Alex, un garçon qui, s'il n'a pas du tout envie de changer de sexe, navigue entre les genres, aime s'habiller en femme, et explorer sa féminité. 

L'histoire d'un petit garçon dont le rêve est d'être Miss France

C'est l'histoire d'un petit garçon de 9 ans dont le rêve n'est pas de devenir astronaute, pompier ou docteur, mais Miss France. Un rêve qui le poursuit durant tout sa vie, jusqu'à ce que, 15 ans plus tard, il se décide à le réaliser. En cachant son véritable sexe, il se présente donc au concours. Si de prime abord ce scénario peut sembler farfelu, le réalisateur Ruben Alves a eu la confirmation de la part de Sylvie Tellier que "oui", c'était plausible. 

"J'ai découvert un peu plus l'homme que je suis"

Et ce qui fait toute la beauté du film, c'est que le personnage d'Alex est joué par Alexandre Vetter, lui-même androgyne, il a défilé en femme notamment pour Jean-Paul Gauthier. "Ça été l'expérience de ma vie. En plus avec ce film j'ai découvert un peu plus l'homme que je suis", confie l'acteur au micro d'Europe 1. Et toutes ces émotions transpirent de l'écran. "Miss" est un film lumineux, qui nous interroge sur notre rapport au genre. Un film drôle aussi, car Alex s'appuie notamment sur une famille reconstituée haute en couleur incarnée par Isabelle Nanty et Thibault de Montalembert. Une comédie sociétale juste et bouleversante.

Europe 1
Par Mathieu Charrier, édité par Ugo Pascolo