Mickey a 90 ans : quatre choses que vous ignorez peut-être sur la plus célèbre des souris

  • A
  • A
0:59
Partagez sur :
En 1928, les spectateurs ont découvert pour la première fois une petite souris sifflotante, brave et enthousiaste. Mickey était né et allait s'installer durablement dans la culture populaire.
LE TOUR DE LA QUESTION

Cela fait déjà près d'un siècle qu'il émerveille petits et grands. Le 18 novembre prochain, le personnage de Mickey Mouse, créé par Walt Disney en 1928, fêtera donc son 90ème anniversaire. Chez Wendy Bouchard vendredi matin, Edith Rieubon, rédactrice en chef du Journal de Mickey, et Pierre Lambert, spécialiste de Walt Disney en France, et auteur de nombreux livres sur l'animation, nous racontent quatre anecdotes sur la célèbre souris.

Mickey est né après d'une désillusion

Au milieu des années 20, Walt Disney animait un personnage aux longues oreilles et petit nez noir tout rond baptisé "Oswald le lapin chanceux". "Mais il a perdu les droits d'utilisation de ce personnage. D'après la légende, c'est dans le train qui le ramenait à New York qu'il a cherché un autre personnage à animer. Il y avait déjà des chats (Felix le chat, ndlr), et donc des lapins. Il s'est dit : 'pourquoi pas une souris ? C'est mignon, c'est sympa'", rapporte Edith Rieubon. Une autre légende dit que Walt Disney, assez pauvre à l'époque, s'était inspiré des petites souris qui peuplaient son studio de dessin.

walt

Walt Disney a prêté sa voix à Mickey… et à Minnie

"Walt Disney avait pour coutume de dire 'Mickey, c'est moi'", note Pierre Lambert. Il lui a d'ailleurs prêté ses propres expressions du visage pour l'animer. Mieux, il lui a également fait don de sa voix. Tout comme à... Minnie, la célèbre et éternelle compagne de Mickey. Pourtant, Walt Disney avait une voix plutôt grave. Il a donc dû la rendre plus aiguë pour imiter celle d'une fille.

>> De 9h à 11h, c'est le tour de la question avec Wendy Bouchard. Retrouvez le replay de l'émission ici

Le succès de Mickey a permis l'embauche de centaines de dessinateurs

Au tout début de l'aventure Mickey, Walt Disney réalisait environ une dizaine de courts métrages par an. A l'époque, 200 dessinateurs travaillaient au studio. Fort du succès populaire de son personnage, Walt Disney a commencé à créer de nouveaux personnages et dessins animés, pour lesquels ils s'est autorisé à s'entourer davantage. "Pour Cendrillon, il a engagé 700 personnes. Il a notamment fait venir des talents européens, de Suède ou de Suisse par exemple", indique Pierre Lambert. Cendrillon est un succès, tout comme Fantasia et Bambi, sortis dans les mêmes années. Dès lors, Walt Disney ne cesse d'embaucher, et  jusqu'à 2.000 dessinateurs peuplent le studio.

journal

Le Journal de Mickey, une exception française

Le Journal de Mickey est né en France en 1934, six ans donc après la naissance du personnage. Mais il n'existe pas partout dans le monde, bien au contraire. "C'est une création française, ça n'existe pas sous cette forme aux Etats-Unis", souligne Edith Rieubon, dirigeante actuelle de l'hebdomadaire, qui peut se targuer d'être le plus ancien journal jeunesse en France.

"A l'époque, les bandes dessinées de Mickey paraissaient dans les quotidiens américains. Le Français Paul Winckler était chargé de faire la même chose en France. Il s'est dit qu'il avait un matériel formidable, et qu'il allait donc créer un journal familial. Tout est né de sa volonté", raconte Edith Rieubon.

Europe 1
Par Anaïs Huet