L'un des premiers personnages transgenres récurrents a été joué par une star de "Dallas"

, modifié à
  • A
  • A
Le premier personnage transgenre récurrent dans une série a été joué par Linda Gray. Elle incarnera aussi Sue Ellen dans la série culte "Dallas".
Le premier personnage transgenre récurrent dans une série a été joué par Linda Gray. Elle incarnera aussi Sue Ellen dans la série culte "Dallas". © AFP
Partagez sur :
SERIELAND COULISSE - Le premier personnage transgenre récurrent dans une série est apparu il y a 44 ans. C'était dans la sitcom américaine "All That Glitters". Et c'est une star de la série culte "Dallas", Linda Gray, qui l'a incarnée.
PODCAST

Des femmes puissantes, un générique rap, un scénario original... Cette semaine, dans SERIELAND, Clémence Olivier vous emmène dans les coulisses d'une série avant-gardiste des années 1970. Elle a pourtant rapidement été déprogrammée : c'est All That Glitters. 

On le sait peu, mais le premier personnage transgenre récurrent est apparu dans une série il y a 44 ans. C'était en 1977 dans All That Glitters, une série américaine diffusée à l'époque sur plusieurs chaînes de télévisions locales. Et c'est Linda Gray qui incarnait ce personnage. Ça ne vous dit rien ? Linda Gray, c'est pourtant l'une des actrices phares de la série Dallas ! Elle est célèbre pour avoir joué pendant dix ans le rôle de Sue Ellen, la femme un brin alcoolique de l'impitoyable JR. Mais comment s'est-elle retrouvée à jouer ce personnage transgenre ? C'est ce que je vais vous raconter.

En 1977, le monde ne connaît pas encore la famille Ewing et Linda Gray n'est pas vraiment connue des Américains. Elle a joué dans des publicités, quelques films mais rien de particulièrement notable. Alors quand elle apprend que Norman Lear, un producteur américain réputé pour ses comédies, lance une nouvelle série, elle tente sa chance. 

Dans la peau d'une mannequin transgenre

D'autant que le scénario l'emballe. Je vous donne le pitch : All that Glitters raconte le quotidien de plusieurs cadres d'une entreprise. Sauf que l'intrigue se déroule dans un monde où les femmes occupent tous les postes de pouvoir. Les hommes, eux, sont soit des secrétaires, soit des hommes au foyer. Et Linda Gray adore ce renversement des genres. Alors elle se donne à fond. Et ça fonctionne. La comédienne est retenue pour incarner une mannequin transgenre appelée Linda. 

Bon ce n'est pas le rôle-titre, mais c'est un rôle récurrent. Alors pour être certaine de ne pas tomber dans la caricature et interpréter au mieux son personnage, elle rencontre une femme transgenre qui lui raconte son quotidien. En avril 1977, on la découvre donc dans la peau de Linda Murkland au générique de All That Glitters.

La série rapidement annulée

Le pitch est novateur, les acteurs impliqués. Mais être en avance sur son temps n'est pas toujours gage de succès. De l'autre côté de l'écran, les téléspectateurs n'adhérent pas. Enfin, les hommes surtout. Quant aux féministes, elles craignent que la satire ne soit pas vraiment comprise. Mais c'est surtout les vannes ratées et l'écriture qui sont critiquées. Résultat : les audiences dégringolent vite. Et après 13 semaines à l'antenne, et 65 épisodes, la série est tout simplement annulée. Pour Linda, c'est une déception c'est sûr. Mais entre-temps, elle a commencé le tournage d'une autre série. Une fiction qui dépeint la vie de deux familles rivales au Texas et qui fera d'elle une star : Dallas vous l'avez compris ! 

Quant à Norman Lear, le créateur de All that Glitters, il peut tout de même se targuer d'avoir ouvert la voie à la représentation des personnes transgenres sur le petit écran. Dans une interview donnée en 2015 au Windy City Times, un journal consacré à la communauté LGBT+ de Chicago, une comédienne célèbre le comparera d'ailleurs à un "Elon Musk de la télévision", tant elle l'estime avant-gardiste. Cette comédienne, c'est Linda Gray !

 

Vous voulez écouter SERIELAND ? 

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsGoogle podcastsDeezer, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

Europe 1
Par Clémence Olivier