"Leurs ailes viennent vous caresser la joue" : Nicolas Vanier raconte son vol avec des oies

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Passionné par les oiseaux, l'aventurier Nicolas Vanier a voyagé en ULM au milieu d'oies sauvages pour réaliser son film "Donne-moi des ailes". Il raconte, au micro d'Isabelle Morizet, cette expérience non seulement marquante mais utile pour la préservation de l'espèce. 
INTERVIEW

Invité dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, l'aventurier, écrivain et cinéaste Nicolas Vanier, dévoile, samedi 16 novembre, les dessous de son film, Donne-moi des ailes, sorti le 9 octobre au cinéma. Inspiré de la vie de Christian Moullec, ornithologue engagé pour la sauvegarde des oies naines, le film raconte le voyage d'un père et de son fils, qui vont tenter de sauver cette espèce en voie de disparition grâce à un vol en ULM. 

Nicolas Vanier s'est donc retrouvé, à sa grande surprise, embarqué à bord de l'ULM de l'ornithologue qui pensait déjà réaliser un film à ce sujet. "Je n’aurais pas imaginé une seule seconde me retrouver un jour au milieu d’oiseaux", confie Nicolas Vanier, précisant avoir été "tellement proche que parfois leurs ailes viennent vous caresser la joue et que vous pouvez les caresser". 

"Les oies vous regardent l’air de dire : 'Attention il ne faut pas appuyer trop fort sur mes plumes'"

Pour cet amoureux de la nature, qui vit dans la forêt en Sologne, l'expérience était "bouleversante". "Ce qui est incroyable, c’est que les oies vous regardent l’air de dire : 'Attention il ne faut pas appuyer trop fort sur mes plumes parce que c’est ce qui permet de me diriger'", se souvient-il. 

À quoi un tel vol peut-il servir ? Nicolas Vanier explique qu'il sert à préserver l'espèce. "Certains animaux reconnaissent pour parent le premier être qu’ils voient. Une petite oie, lorsqu'elle naît, si elle voit un être humain, il devient son papa qu’elle va suivre indéfiniment", rappelle-t-il. "Christian Moullec s’est imaginé qu’en faisant entendre et qu’en habituant les petites oies à un bruit de moteur, il allait pouvoir voler avec elles et donc pouvoir changer leur itinéraire migratoire sachant que c'est précisément ce qui a causé leur disparition". 

En trente ans, 420 millions d'oiseaux ont disparu du ciel européen

Urbanisation, manque d'insectes... Les causes de disparition de ces oies naines sont en effet multiples et préoccupantes, car, difficiles à empêcher. "Elles traversent depuis des millénaires des zones qui sont devenues tellement urbanisées qu’elles n’ont plus la possibilité de se poser et de se nourrir. La seule possibilité pour sauver cette espèce était de reprogrammer le petit GPS extraordinaire qu’elles ont dans la tête en volant avec elles", détaille Nicolas Vanier, qui ajoute qu'"en trente ans, 420 millions d'oiseaux ont disparu du ciel européen", soit deux tiers de leur nombre initial. 

 

Nicolas Vanier et Christian Moullec souhaiteraient recommencer cette expérience, en volant de la Scandinavie jusqu'en Allemagne. Ils toutefois se heurtent au refus de l'administration européenne. "Il faudrait réitérer l’expérience avec au moins 200 ou 300 oiseaux. Mais la Norvège, la Suède et l’Allemagne ne sont pas du tout d’accord", se désole Nicolas Vanier, qui ne compte pas pour autant abandonner son rêve. "Comme nous avons besoin, pour effectuer ce voyage, des autorisations des différents pays traversés, nous espérons qu’avec ce film et des appuis politiques, nous les obtiendrons un jour". 

Europe 1
Par Tiffany Fillon