Les messages de société cachés derrière l'humour faussement léger d'Elodie Poux

, modifié à
  • A
  • A
elodie poux 1:44
Elodie Poux publie "Les minutes non éducatives d’Elodie Poux" © Europe 1
Partagez sur :
À défaut de pouvoir se produire sur scène, l'humoriste Elodie Poux publie un livre, intitulé "Les minutes non éducatives d’Elodie Poux". Invitée de l'émission "Ça fait du bien" mercredi, l'ancienne assistante périscolaire explique comment elle cache, derrière un humour corrosif qui semble s'attaquer gratuitement aux enfants, des messages importants adressés aux adultes.
INTERVIEW

"Je ne suis pas que drôle, vous savez !" En une formule pleine de second degré, l'humoriste Elodie Poux résume son travail, où la corrosion faussement légère sert un regard plus profond sur notre société. Elle le confirme mercredi dans l'émission Ça fait du bien, où elle vient présenter son livre Les minutes non éducatives d’Elodie Poux. Dans ce livre, l'humoriste donne des réponses loufoques aux questions que se posent des enfants, et leur donne des conseils détonants sur le comportement à adopter en société.

"C'est des questions que tous les gamins pourraient poser sur la vie : pourquoi le ciel est bleu, sur les relations avec leurs parents, sur plein de choses", confirme Elodie Poux. Mais elle profite de ses réponses comiques pour défendre des sujets important pour elle, comme la lutte contre le harcèlement.

"Il existe quelques techniques pour aider ta mamie à rejoindre Johnny"

Mais c'est un autre sujet, plus sérieux qu'il n'y paraît, qu'elle dénonce sur Europe 1 : la bise imposée aux enfants. Elodie Poux lit un extrait de son livre, où elle s'adresse à une petite fille fictive qui se plaint de sa grand-mère, la bien nommée Viagéline :

"Chère Viagéline,

Sache avant toute chose que si dire bonjour est fortement conseillé, faire la bise est une décision qui n'appartient qu'à toi. Alors si tu n'en a pas envie, tu fais comme les adultes, tu prétends avoir un rhume. Ceci a été écrit avant 2020. Je ne sais pas quel âge a ta mamie. Mais,  ce que je sais, c'est qu'aujourd'hui, les gens vivent de plus en plus longtemps. Alors j'ai bien peur que la situation ne s'éternise.

Il existe quelques techniques pour l'aider à rejoindre Johnny, comme le colin-maillard sur l'autoroute, le chauffage en été. Le 1, 2, 3 soleil dans les escaliers, le savon dans le couloir, pourquoi pas ! Laisse libre cours à son imagination."

"Ce sont des sujets qui me tiennent à cœur" explique Elodie Poux au micro d'Europe 1. "Comme obliger les gosses à faire la bise. Je trouve que ça devrait être vraiment enseigné dans les maternités : 'Tenez, voici votre enfant. Voilà comment changer une couche, et surtout ne l'obligez pas à faire la bise à des gens auxquels il n'a pas envie de la faire"." Il faut dire que, depuis le Covid-19, le caractère rituel de la bise est de plus en plus remis en question.

Europe 1
Par Alexis Patri