Les manuscrits de Jean d'Ormesson iront à la BnF

  • A
  • A
Jean d'Ormesson est mort le 5 décembre dernier.
Jean d'Ormesson est mort le 5 décembre dernier. © OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Partagez sur :
"Mon père souhaitait qu'on donne ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de France, ce qu'on va faire", a annoncé mardi la fille de l'écrivain. 

Alors que le dernier livre posthume de l'Académicien Jean d'Ormesson, mort le 5 décembre dernier, est attendu en librairie jeudi, sa fille Héloïse a annoncé que les manuscrits de son père iront à la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Un livre qui "est dans la lumière". Ultime oeuvre de l'écrivain, Un Hosanna sans fin, publié aux éditions Héloïse d'Ormesson, la maison créée et dirigée par sa fille, ce livre de 140 pages se présente comme le testament joyeux de l'auteur d'Au plaisir de Dieu. "L'ouverture du livre m'a marquée, elle est incroyable. 'Grâce à Dieu je vais mourir'. Il y a un sentiment d'accomplissement dans ce livre. Ce n'est pas un livre crépusculaire, ce n'est pas du tout un livre nostalgique. C'est un livre qui est plus dans la lumière, dans la clarté et un petit moins dans la malice", a confié Héloïse d'Ormesson interrogée lundi sur RTL. "Je pense qu'il avait conscience qu'il n'aurait plus la force d'écrire un autre livre. Il avait fini ce livre 24 heures avant de mourir", a-t-elle rappelé.

La BnF, un souhait de l'écrivain. "Je suis à peu près sûre que ce texte est le dernier de mon père", a dit l'éditrice avant de souligner qu'elle n'avait pas encore "fouillé le bureau et ouvert tous les placards" où l'Académicien conservait ses manuscrits. A ce propos, Héloïse d'Ormesson a assuré que les manuscrits iront à la BnF. "Mon père souhaitait qu'on donne ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de France, ce qu'on va faire", a-t-elle dit.