Journées du patrimoine : quels sont les monuments fermés à cause des manifestations ?

  • A
  • A
L'Arc de Triomphe restera fermé aux visiteurs samedi.
L'Arc de Triomphe restera fermé aux visiteurs samedi. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Plusieurs monuments parisiens resteront fermés samedi, pour éviter tout débordement en marge notamment de la manifestation des "gilets jaunes". D'autres sites ont opté pour un système de réservations en ligne.

Conséquences de la journée mouvementée qui s'annonce avec notamment les manifestations des "gilets jaunes", plusieurs institutions et musées ont décidé de rester fermés samedi et d'annuler leur programme pour les Journées européennes du patrimoine. D'autres ont mis en place pour la première fois un système de réservations obligatoires pour éviter les intrusions. Tour d'horizon.

Sans surprise, les musées et monuments situés près des Champs-Elysées garderont porte close aujourd'hui. L'Arc de Triomphe, bien sûr, mais aussi le Grand Palais : pas de journées du patrimoine et pas de parcours photo sous la nef, comme prévu, au grand dam de certains habitués. "C’est exaspérant, c’est inadmissible", déplore ainsi un visiteur déçu auprès d’Europe 1. "Mais je pense qu’ils ont raison, pour des questions de sécurité. Si tout est abîmé, c’est dommage..." Le Petit Palais restera également fermé, ou encore le Ministère des Relations avec le Parlement, dont la porte avait été défoncée en janvier dernier, par des manifestants.

Un système de réservations

D'autres intuitions parisiennes ont fait le choix d'ouvrir, mais de mettre en place un système de réservations obligatoires pour éviter l'infiltration d'éléments perturbateurs parmi les visiteurs. C'est traditionnellement le cas pour l'Elysée, déjà complet, ça le sera aussi pour la première fois à l'Assemblée Nationale, ou au Ministère de la Culture où doivent être exposés quelques objets sauvés de l’incendie de Notre-Dame. "Il faut s’inscrire en ligne sur le site des Journées européennes du patrimoine", précise Judith Cagan, commissaire de l'exposition. Mais samedi matin, l'intégralité des places s'était déjà envolée.

Mais Paris n'est pas la seule ville concernée par ces changements de programme : à Montpellier, le bâtiment de la Fac de Médecine, l'Arc de Triomphe, ou les jardins l'hôtel de ville fermeront leurs portes une partie de la journée. Même chose à Toulouse pour le Capitole.

Europe 1
Par Théo Maneval, édité par Romain David