Le "Salvador Mundi" a-t-il vraiment été peint par Léonard de Vinci ?

, modifié à
  • A
  • A
salvador mundi 2:14
Le "Salvador Mundi" avait été vendu 450 millions de dollars en 2017. © Tolga Akmen / AFP
Partagez sur :
Le "Salvador Mundi", acquis pour 450 millions de dollars par le prince saoudien Mohammed Ben Salmane, serait de l'atelier de Léonard de Vinci et non du maître, selon un documentaire diffusé mardi sur France 5. Le directeur de la rédaction de "Beaux Arts Magazine" raconte cette controverse mardi sur Europe 1.

Le Salvator Mundi, tableau le plus cher du monde, a-t-il bien été peint par Léonard de Vinci ? Le documentaire La Stupéfiante Affaire du dernier Vinci, diffusé mardi sur France 5, affirme que pour le Louvre, il s'agirait en fait d'une oeuvre d'atelier, avec un apport minime du maître de la Renaissance italienne. Mais plusieurs enquêtes parues ces derniers jours dans les médias soutiennent l'inverse, en s'appuyant sur des documents confidentiels. "Cette histoire est un polar qui mêle des Etats, des têtes couronnées, des musées, des marchands d'art...", raconte Fabrice Bousteau, directeur de la rédaction de Beaux Arts Magazine, invité mardi matin d'Europe 1.

Deux thèses s'opposent 

En 2017, la précieuse toile avait été achetée 450 millions de dollars - un record sur le marché de l'art - par le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, dit MBS. "Dans le monde, il y a entre 13 et 15 tableaux de Léonard de Vinci. Par contre, des œuvres qui proviennent de son atelier, il y en a beaucoup." Toute la question est donc de savoir si le Salvador Mundi a été peint par le maître lui-même ou par l'un de ses élèves. 

L'Arabie saoudite avait demandé à la France d'expertiser la toile dans son laboratoire de pointe, avant un prêt éventuel pour la grande rétrospective Léonard de Vinci au Louvre. L'exposition s'est tenue entre octobre 2019 et février 2020, mais le Salvador Mundi n'y avait finalement pas été présenté. "Il y a deux thèses. La première est que les experts du Louvre ont conclu qu'il s'agissait d'une toile de l'atelier, avec une touche de Vinci. Mais le prince n'aurait pas accepté cette mention et aurait donc refusé de prêter la toile. L'autre, c'est que le président du Louvre l'a bien certifiée authentique mais a refusé de la présenter à côté de la Joconde, ce qui aurait entré le refus de MBS."

Le documentaire diffusé sur France 5 mardi affirme que l'expertise réalisée au laboratoire du Louvre conclut à une simple "contribution" du grand maître italien. Le Louvre se refuse à confirmer ou infirmer les informations de presse, invoquant l'interdiction de discuter l'authenticité d'une oeuvre qui n'a pas été exposée en son sein. 

Acheté 1.175 dollars en 2005

Depuis sa vente en 2017, le tableau n'a pas été présenté au public. "On ignore même où il se trouve", précise Fabrice Bousteau. Le Salvador Mundi est auréolé de mystère depuis des siècles. Il est mentionné pour la première fois dans des récits du XVIIe siècle, qui le placent dans la collection d'art de Charles Ier d'Angleterre. "Il disparaît en 1649 pour ne réapparaître qu'en 1900", souligne Fabrice Bousteau. Rachetée en 2005 en mauvais état pour 1.175 dollars seulement par un marchand d'art new-yorkais, le tableau est devenu 12 ans plus tard le tableau le plus cher du monde. Sans rien perdre de son mystère. 

Europe 1
Par Laetitia Drevet