Le livre de William Leymergie adapté en film ? "J'ai écrit avec une caméra au bout du stylo"

, modifié à
  • A
  • A
William Leymergie 0:43
William Leymergie publie "Mirebalais ou l'amour interdit" © Europe 1
Partagez sur :
L'animateur télé William Leymergie publie "Mirebalais ou l'amour interdit", son premier roman. Invité de l'émission "Culture Médias" mercredi, il explique au micro de Philippe Vandel comment il a écrit ce livre, avec en tête l'idée de voir un jour son intrigue être adaptée sur grand écran.
INTERVIEW

La télé, la littérature, et bientôt le cinéma ? L'animateur William Leymergie présente mercredi dans Culture Médias son premier roman Mirebalais ou l'amour interdit. Un livre qui raconte l'idylle impossible, et fictive, entre Madame de Pompadour et Mauro, un jeune éphèbe à la réputation sulfureuse de meilleur amant du royaume. Dès son écriture, William Leymergie a imaginé comment son roman pourrait être adapté au cinéma, comme il l'explique au micro de Philippe Vandel.

"Pour chaque page, je peux vous dire quelle est la couleur de la robe"

Pour William Lemeyrgie, adapter cette fiction, qui se déroule dans les petits soupers du Régent, coule en effet de source. "J'ai écrit avec une caméra au bout du stylo, ça c'est clair", explique-t-il. Au point que son processus d'écriture s'est fait en imaginant en détails comment chaque scène pourrait être filmée.

"Pour chaque scène, vous pouvez prendre n'importe quelle page, je peux vous dire quelle est la couleur de la robe ou comment la personne est coiffée. Et  si elle porte des boucles d'oreilles, est-ce que c'est une perle ou un pendentif, etc.", ajoute avec précise William Leymergie.

"Mes références cinématographiques, c'est Fanfan la tulipe et Les trois mousquetaires"

Au-delà des aspects romantiques et érotiques, Mirebalais ou l'amour interdit est aussi un roman de cape et d'épées. Un genre que l'on retrouve bien sûr également sur grand écran. "Mes références cinématographiques, c'est Fanfan la tulipe, c'est Barry Lyndon, c'est Tom Jones et c'est Les trois mousquetaires", dévoile en toute logique l'auteur et animateur télé.

Mais William Leymergie a-t-il déjà trouvé des producteurs pour ce projet de film ? "Pas encore", sourit-il. "Mais grâce à vous, ils vont m'appeler, c'est sûr !" L'animateur de C8, au carnet d'adresses bien rempli, devrait trouver sans mal des producteurs intéressés.

Europe 1
Par Alexis Patri