Le film "Mank" en tête de la course aux Oscars avec 10 nominations

, modifié à
  • A
  • A
Oscars 1:46
La 93e cérémonie des Oscars se tiendra le dimanche 25 avril. © MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :
L'Académie des Oscars a dévoilé lundi sa sélection pour la plus prestigieuse des cérémonies de récompenses pour le cinéma, qui se tiendra le 25 avril prochain. Le film "The Father", du Français Florian Zeller, est nommé six fois, alors que le film "Mank" de David Fincher fait la course des nominations en tête.

Le film Mank, ode à l'âge d'or d'Hollywood de David Fincher, avec Gary Oldman dans le rôle du scénariste Herman J. Mankiewicz, part en tête de la course pour la 93e édition des Oscars avec dix nominations au total. Mank est en lice dans les catégories du meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleure actrice dans un second rôle (Amanda Seyfried) et de nombreuses catégories techniques primées par l'Académie américaine des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieux prix.

Deux femmes pour la meilleure réalisation

Viennent ensuite six films avec six nominations : Nomadland de Chloe Zhao avec Frances McDormand, considéré comme le favori par de nombreux experts après sa victoire aux Golden Globes, The Father du Français Florian Zeller avec Anthony Hopkins, Les Sept de Chicago d'Aaron Sorkin avec Sacha Baron Cohen, Judas and the Black Messiah avec Daniel Kaluuya, Minari et Sound of Metal.

Souvent critiquée pour son manque de représentativité, l'Académie des Oscars a sélectionné cette année deux femmes sur cinq dans la catégorie du "meilleur réalisateur", Chloe Zhao et Emerald Fennell pour Promising Young Woman. Il s'agit d'une première. Coqueluche d'Hollywood cette année, Chloe Zhao est aussi la première femme à concourir aux Oscars dans quatre catégories différentes (meilleur film, réalisation, montage et scénario), relève l'Académie.

Deux déceptions pour le cinéma tricolore

En revanche, cette nouvelle salve de nominations n'est pas sans déception pour le cinéma tricolore. L'acteur Tahar Rahim est ainsi absent de la liste des nommés pour l'Oscar du meilleur acteur. Pourtant, ce dernier était présent aux Goldens Globes grâce à son rôle d'un mauritanien enfermé à tort à Guantanamo dans "Désigné coupable".

Autre déception, l'absence du film "Deux", qui représentait la France dans la liste des films présélectionnés pour l'Oscar du meilleur film étranger. 

Europe 1
Par Mathieu Charrier avec AFP