Langue occitane et hommage à Dutronc : Francis Cabrel se confie sur son 14ème album

  • A
  • A
francis cabrel 1:24
© TO GO WITH AFP STORY BY ANTHONY LUCAS
Partagez sur :
46 ans de carrière, et un 14ème album qui sort CE vendredi. Francis Cabrel est de retour, et c’est l’incontestable information musicale du moment. Dans "A l’aube revenant", le chanteur, originaire du Sud-Ouest célèbre notamment l’occitan, la langue de sa région. Il rend aussi hommage à Jacques Dutronc et s'en explique sur Europe 1.
INTERVIEW

Après 46 ans de carrière et près de 25 millions de disques vendus, Francis Cabrel a su trouver l’inspiration pour concocter une 14ème album. A l'aube revenant sort ce vendredi, et le succès est quasi certain pour celui qui reste l’un des chanteurs préférés des Français, malgré une grande discrétion.

Le titre Te ressembler tourne déjà depuis plusieurs semaines sur les radios :

Le point de départ de l’album, c’est une rencontre avec le musicien Claude Sicre qui l’a initié aux troubadours, ces rockstars du Moyen Âge. Une rencontre passionnante pour Francis Cabrel, qui lui a fait accoucher de quatre chansons sur le sujet, et qui l’a même poussé à prendre des risques : murmurer quelques phrases en Occitan dans cet album, par exemple.

"Les langues sont des véritables trésors"

"Justement, par le biais des troubadours, je me suis permis d’approcher, de parler d'un sujet qui me tient à cœur : les langues régionales", explique Francis Cabrel à Europe 1. "C’est très important de dire d’où nous venons et de ne pas laisser mourir ces formidables réservoirs de poésie, de communication. Les langues sont des véritables trésors."

Dans cet album se trouve aussi Chanson à Jacques, un hommage appuyé à Jacques Dutronc, qui a inspiré Francis Cabrel musicalement. Mais pas seulement. "Il a accompagné toute ma vie d’adolescent et de jeune homme", assure le chanteur. "Et il a aussi, en dehors de son formidable répertoire, donné une attitude qui a fait que ça m’a un peu décomplexé par rapport au succès. J’ai compris qu’on pouvait être chanteur et un peu détaché de tout ça, être un peu distancié."

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Rémi Duchemin