Jul : "On a décidé de reprendre Lucky Luke en main"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Jul, auteur et scénariste de Lucky Luke, a levé le voile sur le nouvel album, Un cow-boy à Paris, dont la sortie est prévue le 2 novembre. Ce nouvel opus tourne autour de "l'histoire de la statue de la Liberté", confie-t-il sur Europe 1.
INTERVIEW

Lucky Luke débarque à Paris. Pour la première fois, le célèbre cow-boy va quitter le territoire américain dans le nouvel album Un cow-boy à Paris, dont la sortie en librairie est prévue le 2 novembre. Un opus tiré à pas moins de 400.000 exemplaires. "La sortie d'un nouvel album c'est toujours un grand, grand événement", confie Jul, auteur et scénariste de ce nouvel album, au micro de François Clauss sur Europe 1.

Lucky Luke un "personnage patrimonial". "Depuis quelques années, on a décidé de le reprendre en main", lâche-t-il à propos de ce cow-boy qui est un véritable "personnage patrimonial". Dans Un cow-boy à Paris, l'histoire "se base sur un fait historique avéré", à savoir "l'histoire de la statue de la Liberté, qui est hallucinante".

Comme chacun sait, cette statue a été offerte par la France aux Etats-Unis : "Toute l'épopée de cette statue est incroyable !" A l'époque, sa réalisation avait été confiée au sculpteur Auguste Bartholdi, qui avait fait appel à l'ingénieur Gustave Eiffel afin de travailler sur la structure interne de l'édifice.

 

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec François Clauss sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Lucky Luke devient "le garde du corps" de la statue de la Liberté. Dans ce nouvel épisode, Lucky Luke fait la rencontre de Bartholdi, alors en tournée aux Etats-Unis avec la main de la statue et la flamme, et Gustave Eiffel "quelque part dans le Far West". Il devient alors "le garde du corps de la statue et c'est lui qui va être chargé de la ramener depuis Paris jusqu'aux Etats-Unis". Si dans la réalité, la statue de la Liberté à été inaugurée en 1886, il faudra attendre le 2 novembre pour savoir s'il en a été de même dans Un cow-boy à Paris.

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau