Jenifer : "Il fallait retrouver l’amusement"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après une année noire, la chanteuse écrit une "nouvelle page" avec son 8e album et s'intéresse de plus en plus à la comédie. 
INTERVIEW

Après une année 2017 "chaotique", la chanteuse Jenifer revient avec un nouvel album au nom révélateur, Nouvelle page. Invitée samedi dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, elle est revenue sur ces moments difficiles et sur ses projets qui lui ont permis de surmonter les épreuves.

"Besoin de me retrouver". Jenifer a tout fait vite. Entre 12 et 15 ans, elle chantait déjà dans les bals et les bars parce que c'était "la seule chose qui ne l'ennuyait pas". Elle quittait la maison à 16 ans avant de gagner deux ans plus tard, en 2002, la Star Academy. Un truc "dingue" qui ne s'est plus arrêté pendant 16 ans. Mais l'année 2017 a eu son lot d'épreuves douloureuses : un accident de voiture durant sa tournée qui a fait deux morts et le décès de son oncle. Des événements qui ont conduit la chanteuse à prendre du recul. "J’avais un peu perdu le goût de beaucoup de choses (...). J’avais besoin de me retrouver, j’avais besoin d’autres points de vue. Au bout de 17 ans avec les mêmes personnes, j’avais envie d’un second souffle. J’avais perdu l’essentiel."

Entendu sur europe1 :
J‘étais un peu perdue. Émotionnellement, psychologiquement, c‘était difficile

Elle a songé à arrêter la musique. Elle a même pensé un temps arrêter la musique. "J‘avais un trop plein de tout. J‘ai fonctionné avec mon âge, mes humeurs, en fonction des rencontres que j‘ai été amenée à faire. J’ai eu des enfants aussi. Peut-être que je faisais les choses trop vite. J‘étais un peu perdue. Émotionnellement, psychologiquement, c‘était difficile."

Au bout de cette réflexion est né son 8e album, Nouvelle page. "Il fallait retrouver l’amusement, à travers la passion". Sur ce nouveau disque, elle collabore ainsi avec d'autres artistes comme Slimane et Christophe Maé, "des copains". Du côté des changements, la chanteuse a aussi un nouvel entourage sur scène : un orchestre de filles qui partagera sa tournée au printemps prochain. "Quand j’ai entamé ces nouvelles chansons, c’était une évidence. J’avais cette envie de faire la fête et de proposer quelque chose de différent sur scène. Il y a une plume féline. Il y a une sensibilité féminine et quelque chose de très masculin chez ses filles-là."

Idylle avec TF1. La maman de deux garçons a aussi changé de maison de disques. Elle a quitté Universal pour signer avec TF1 Musique. Le groupe télévisuel, qui avait déjà fait d'elle la reine du télé-crochet, continue de lui offrir un fauteuil de juré dans The voice kids et The Voice. Cette dernière émission reprendra d'ailleurs bientôt avec Mika, Soprano et Julien Clerc. Toujours soutenue par la première chaîne, la chanteuse, qui avoue avoir du "mal avec le quotidien" et ne pas aimer la routine, s'apprête à jouer dans la série de huit épisodes Le temps est assassin. "Enfiler un costume différent me fait me sentir vivante." Elle ne dédaigne d'ailleurs pas le grand écran. "J’aime les défis. Le cinéma me plaît énormément. Je lis des choses, on songe à moi, c’est plutôt flatteur", apprécie la chanteuse.

Europe 1
Par Aurélie Dupuy