"Je vais de plus en plus mal depuis quinze ans" : Jean-Louis Trintignant se confie sur la mort de sa fille Marie

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Louis Trintignant joue actuellement au théâtre "Trintignant Mille Piazzola".
Jean-Louis Trintignant joue actuellement au théâtre "Trintignant Mille Piazzola". © TIZIANA FABI / AFP
Partagez sur :
Quinze ans après la mort de Marie Trintignant, tuée par Bertrand Cantat, Jean-Louis Trintignant dit ne s'être "pas réellement relevé". 

Durant des années, il ne s'est exprimé qu'à de très rares occasions sur le drame. Invité dimanche du magazine de France 2 19h le dimanche, le comédien Jean-Louis Trintignant est revenu sur la mort de sa fille Marie, décédée dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003 des suites des coups portés par son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat

"C'est arrivé il y a quinze ans. C'est curieux, moi je ne pensais pas depuis si longtemps. C'était en 2003. Ça m'a beaucoup… Ça m'a complètement détruit, puis je n'arrive pas à m'en remettre. Mais enfin, en même temps, on est fait de nos bonheurs et de nos drames", confie l'acteur de 87 ans.  

"Ça me fait du bien de travailler." "Je ne me suis pas réellement relevé", ajoute-t-il cependant. "Parce que je vais de plus en plus mal depuis quinze ans. Je vais de plus en plus mal oui." 

"Il y a des gens qui me disent des fois : 'Vous devriez faire ce film, ça vous ferait du bien'. Et c'est vrai, ça me fait du bien de travailler. Ça fait du bien de faire des choses", conclut le comédien, récompensé aux César pour sa prestation dans le film de Michael Haneke, Amour, en 2013. Jean-Louis Trintignant présente actuellement la pièce Trintignant Mille Piazzola, sur la scène du théâtre des Célestins à Lyon. 

Europe 1
Par Europe1.fr