Jean-Paul Gaultier, "l'enfant terrible de la mode", tire sa révérence

  • A
  • A
En 50 ans de carrière, Jean-Paul Gaultier a révolutionné les codes de la mode 1:34
En 50 ans de carrière, Jean-Paul Gaultier a révolutionné les codes de la mode © AFP
Partagez sur :
Jean-Paul Gaultier fera ses adieux à la mode mercredi soir, après un dernier défilé au théâtre du Châtelet. En près de 50 ans de carrière, le styliste français, "enfant terrible de la mode", comme on le surnommait il y a quelques années, a révolutionné les codes des grands couturiers.

De la robe à plumes façon marinière au corset aux seins coniques (et iconiques) porté par Madonna, Jean-Paul Gaultier a tout osé. Mercredi soir, il présentera son dernier défilé en grande pompe, au théâtre du Châtelet. Sa maison de couture continuera à travailler, mais lui tire sa révérence. En 50 ans de carrière, l’"'enfant terrible de la mode", comme on l'a souvent surnommé, a complètement bousculé les codes de la haute couture. 

"Il s’amuse avec la mode. La mode, c’est quelque chose qu’on prend un peu trop au sérieux. Lui a un côté très décalé, qui transforme les choses", affirme son amie Amanda Lear. Elle fait partie des nombreuses stars que Jean-Paul Gaultier a habillé. "Je me rappelle, pour une première à Berlin, il m’avait créé un trench-coat qui était complètement coupé devant, long derrière. On voyait toutes mes jambes… Evidemment ça a fait un peu scandale sur le tapis rouge !", se souvient-elle.

"Créateur non conforme cherche mannequins atypiques" 

Original dans ses coupes, Jean-Paul Gaultier l'est aussi dans le choix de ses modèles. Dès les années 1980, il passe même une petite annonce dans Libération : "Créateur non conforme cherche mannequins atypiques…" Il a été le premier à faire défiler des personnes de tous les poids, de toutes les origines, des mannequins tatoués et des drag-queens. 

"C’est quelqu’un qui a été inclusif avant tout le monde. Il a travaillé sur les frontières entre masculin et féminin. C’était le premier à proposer des jupes pour les hommes", rappelle l'historienne de la mode Patricia Romatet. Que les amateurs se consolent : son dernier défilé n'est certainement pas un adieu. Jean-Paul Gaultier a d'ores et déjà annoncé préparer un mystérieux "nouveau projet".

Europe 1
Par Théo Maneval, édité par Laetitia Drevet