Clara Morgane : "Je sens une partie de moi très masculine"

, modifié à
  • A
  • A
4:40
Partagez sur :
L'ex actrice X ajoute le cabaret à ses activités. Un spectacle qui lui permet de dévoiler ce qu'elle n'avait jamais montré : sa facette masculine.
INTERVIEW

Animatrice télé, ancienne actrice porno, mannequin, créatrice de lingerie ou encore chanteuse, le CV de Clara Morgane compile beaucoup de lignes, faisant finalement d'elle davantage une femme d'affaires jouant de son image qu'une simple ancienne actrice X. Au micro de Bernard Poirette sur Europe 1, elle a évoqué ce qu'elle considère comme sa passion désormais, le cabaret.

"Fait pour moi". "J’ai l’impression que toutes les choses que j’ai faites dans ma vie et les expériences que j’ai eues m’ont menée jusque là. J’ai fait un peu de présentation télé et c’est ultra essentiel quand on est maîtresse de cérémonie (...). J’ai fait de la musique, j’ai sorti trois albums." Sur son dernier disque figure d'ailleurs le titre I’m so excited. "Aujourd’hui, cette chanson ouvre mon cabaret", précise Clara Morgane qui reprend la scène dès le 22 février au cabaret Oh! César.

La starlette a ainsi synthétisé ses compétences pour cette nouvelle activité : "Il ne faut pas être un génie de la chanson, de la danse, ni de la présentation. Mais par contre, il faut un talent un peu particulier, c’est toucher un peu à tous ces corps de métiers. Au final, j’ai l’impression que c’est fait pour moi."

hhhh

"On a besoin de légèreté". Elle rejoint par ailleurs ses héroïnes avec ce nouveau rôle : "Je suis une fan des idoles comme Mistinguett. Je trouve qu’on a perdu quelque chose en s’arrêtant de faire du cabaret comme ça l’était à la fin des années 30. Aujourd’hui, on est dans la morosité ambiante, on a besoin de fêtes, on a besoin de légèreté", souligne la meneuse de revue, qui profite du spectacle pour en dévoiler encore davantage sur elle, au son de la chanson Travesti de Starmania : "Je cherchais un numéro où montrer une partie de moi-même qu’on connaît assez peu. J’ai une grande partie masculine en moi. Je pense un peu comme un homme, j’agis comme un homme, presque, au sein de mon couple. Je sens une partie de moi très masculine. J’avais envie d’exprimer ça, ce côté masculin."

"On a envie que je colle à une image". Ce décalage face à son image grand public la satisfait : "On a envie que je colle à une image et ça me va bien parce que c’est toute ma vie professionnelle. C’est la chanson qui est orientée de façon un peu érotique, c’est la lingerie, tout ce que je peux faire et ça me va très bien", insiste-t-elle. "Mais dans ce cabaret, je chante Travesti !", conclut-elle, comme pour annoncer une petite victoire.

 

Europe 1
Par A.D