Cali : "L'écriture est un exercice tout aussi merveilleux que la musique"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, le chanteur évoque la sortie de son deuxième roman, "Cavale ça veut dire s'échapper". Cali avait franchi le pas de la première publication littéraire en 2018.
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Un an après la sortie de son premier roman, Seuls les enfants savent aimer, Cali sort un nouveau livre : Cavale ça veut dire s'échapper. Tout comme dans sa première oeuvre, l'artiste se livre, évoquant notamment la mort de sa mère des suites d'un cancer alors qu'il était encore très jeune. Il a évoqué chez Anne Roumanoff cette nouvelle carrière d'écrivain.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"L’écrivain n’a pas les mains liées par le format de 3 minutes"

Interrogé sur la différence entre la musique et l'écriture d'un roman, l'interprète de Elle m'a dit détaille les dissemblances qui peuvent exister. "L'écriture est un autre exercice qui est tout aussi merveilleux", souligne-t-il. "Avec la chanson, on a trois minutes pour raconter son monde. Des milliers de personnes l’écoutent en même temps en radio et chacun prend les mots qu’il veut et après s’invente des vies avec ça", affirme Cali. En littérature, la manière de concevoir l'oeuvre et la réception par le public est évidemment bien différente. "Avec un roman, on peut écrire 100 pages ou 1.000 pages, l’écrivain n’a pas les mains liées par le format de 3 minutes", indique Cali. Le chanteur remarque également : "On écrit pour une seule personne qui nous lit, juste en face, et ça, c’est très troublant."

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau