Bénabar : "Manger ? C'est ce que je préfère !"

  • A
  • A
Partagez sur :
Chez Laurent Mariotte, le chanteur évoque sa passion pour la cuisine et le bien-manger. Au micro d'Europe 1, il explique aussi comment les artistes font pour s'organiser en terme de repas, lors des tournées.
INTERVIEW

"Si je chante, c'est pour pouvoir aller au restaurant", annonce avec le sourire BénabarChez Laurent Mariotte samedi, l'interprète de Feu de joie partage avec les auditeurs d'Europe 1 et toute l'équipe de La table des bons vivants ses goûts en matière de cuisine.

"Je suis de plus en plus attentifs à l'origine de produits". Bénabar aime les choses simples. "Je ne tente pas des choses compliquées : je fais des choses familiales et de saison", confie le chanteur. L'artiste aime prendre le temps pour bien se nourrir et partager des moments autour d'un bon repas. "Manger ? C'est ce que je préfère !", lâche-t-il avec un sourire. Et Bénabar est attentif à ce qui se trouve dans son assiette. "Je regarde de plus en plus l'origine des produits, et je fais attention de prendre des produits de saison", explique-t-il. "Je pense également qu'il est très important d'enseigner ça aux enfants".

"En tournée, on peut rarement faire une bonne petite table". La vie de chanteur rime souvent avec les tournées. Pour Bénabar, cela débutera en octobre, au pays de la saucisse, à Montbéliard. Mais pas sûr qu'il puisse en profiter. "En tournée, c'est toujours un peu désespérant. On n'a jamais le temps d'aller manger comme on le souhaiterait car on doit repartir en bus le soir-même, raconte le chanteur, on peut rarement faire une bonne petite table, c'est très frustrant". Pour autant, l'artiste peut se tourner vers les caterings (cantine lors des tournées d'artistes). "Mais on emmène quand même notre vin, pour être sûr de bien boire", précise-t-il.

Le questionnaire à la Proust de Bénabar

>> Enfant à la maison, c'était purée de pommes de terre ou purée Mousline ?

Purée de pommes de terre.

>> Le premier goût qui vous a marqué ?

La pastachuta de ma grand-mère.

>> Plateau TV ou dîner entre copains ?

Définitivement dîner entre copains !

>> Viande ou poisson ?

Les deux ! Mais j'essaye de ne pas manger de la viande tous les jours.

>> Le chef chez qui vous aimez vous attabler ?

Il y en a plusieurs. Chez mon ami Jean-François Piège (Le Grand Restaurant, à Paris), chez Bruno Doucet (La Régalade, à Paris), mais aussi La Tupina à Bordeaux.

>> Le mot de la faim ?

À table !