Belgique : des rappeurs tournent leur clip dans un commissariat sans autorisation

  • A
  • A
Après quelques minutes de freestyle, les policiers ont interrompu le tournage du clip du groupe de rap New School.
Après quelques minutes de freestyle, les policiers ont interrompu le tournage du clip du groupe de rap New School. © Capture d'écran du compte Twitter du groupe New School
Partagez sur :
Trois jeunes rappeurs belges ont fait le buzz en publiant sur les réseaux sociaux une vidéo les montrant en train de rapper dans le commissariat central de Molenbeek.

Après un magasin Lidl ou encore le métro de Bruxelles, trois rappeurs du groupe belge New School se sont introduits brièvement dans le commissariat central de Molenbeek, mercredi, pour interpréter un de leurs titres. Sans autorisation, ils ont installé un banc de jardin et une enceinte au sein des locaux, avant de se faire rappeler à l'ordre par des policiers.

"Ils ont fait leur show pendant deux minutes. L’un des policiers de l’accueil les a invités à quitter les lieux tout en prévenant ses collègues de l’intervention, qui ont identifié ces jeunes", a commenté un policier au site belge Sudpresse.

"Je rappe quand je veux, où je veux, si je veux"

Même si les policiers leur ont rapidement demandé de sortir de l'accueil du commissariat où ils avaient pris place, les trois rappeurs ont pu tourner leur clip pendant environ une minute et demie, en chantant notamment "Je rappe quand je veux, où je veux, si je veux". 

Publiée sur Facebook et Twitter, la vidéo fait partie d'une série de clips suivant le défi #ChallengeJeRapOùJeVeux, lancé par le groupe. Sur sa chaîne Youtube, New School réunit 28.900 abonnés et revendique être le futur "meilleur groupe belge de rap"

 

Europe 1
Par Tiffany Fillon