Avec «Vice-Versa 2», Pixar espère à nouveau attirer le public dans les salles

© RONDA CHURCHILL / AFP
  • Copié
Marie Gicquel // Crédits photo : RONDA CHURCHILL / AFP
C'est l'avant-première mondiale mardi soir à Los Angeles du nouveau film des studios Pixar, "Vice-Versa 2". En France, il faudra patienter jusqu’au 19 juin. Pixar, dans la tourmente, mise beaucoup sur cette nouvelle aventure qui plonge les spectateurs dans le cerveau d’une adolescente. 

Le premier volet de Vice-Versa avait rapporté près d’un milliard de dollars au Box Office. Dans ce deuxième opus, le spectateur suit toujours la jeune Riley, désormais adolescente, mais avec de nouvelles émotions aux commandes de son esprit.

Relancer la machine Pixar

Des personnages encombrants, qui vont semer la pagaille, dans son cerveau autrefois dirigé uniquement par joie, peur, tristesse, dégoût et colère. "Je les mets où, mes affaires ?", demande par exemple un petit personnage orange tout ébouriffé, qu'on peut apercevoir dans la bande-annonce, et qui s'avère représenter l'anxiété.

Une nouvelle aventure déjantée et colorée, mais qui ouvre aussi une réflexion fine et décalée sur l’adolescence. Les studios Pixar piochent dans leurs vieilles recettes, celles de Toy Story ou du premier Vice-Versa, qui avait décroché l’Oscar du meilleur film d’animation en 2016. 

C'est également une sortie test pour Disney et son studio d’animation Pixar, qui n’a pas enregistré de bénéfices depuis deux ans. Pixar a même dû licencier 14% de ses employés il y a un mois, alors que ses derniers films, Buzz et Élémentaire, ont été boudés par le public.