La liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde décalée au 17 mai

, modifié à
  • A
  • A
Pour la FFF, décaler l'annonce de la liste de Didier Deschamps va permettre à Dimitri Payet et les autres Français de l'OM de mieux préparer leur finale.
Pour la FFF, décaler l'annonce de la liste de Didier Deschamps va permettre à Dimitri Payet et les autres Français de l'OM de mieux préparer leur finale. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
En raison de la qualification de l'OM pour la finale de la Ligue Europa, le 16 mai, l'annonce de la liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde a été décalée de deux jours.

L'annonce de la liste des 23 joueurs de l'équipe de France convoqués pour la Coupe du monde en Russie a été décalée du 15 au 17 mai, a annoncé vendredi la Fédération (FFF) dans un communiqué. Cette décision a été prise "afin de ne pas perturber la préparation des joueurs français" concernés par la finale de l'Europa League entre Marseille et l'Atletico Madrid le 16 mai à Lyon", a expliqué la FFF.

Trois Bleus à l'Atletico. L'annonce par le sélectionneur Didier Deschamps des 23 joueurs retenus pour le tournoi (14 juin-15 juillet) et des réservistes se tiendra "dans le cadre du journal télévisé de 20 heures de TF1 et sera suivie d'une conférence de presse dans l'auditorium de la chaîne", a précisé la Fédération dans son communiqué. Il y a trois Français au sein de l'Atletico : les attaquants Antoine Griezmann et Kevin Gameiro, et le défenseur Lucas Hernandez. Chacun a un statut différent en Bleu : "Grizou" est sûr d'être convoqué en tant que leader d'attaque des Bleus, Gameiro a peu de chances en raison d'une concurrence féroce dans le secteur offensif, et Hernandez a les siennes après sa première convocation en mars et au vu de la pénurie au poste d'arrière gauche.

Thauvin et Payet bien placés ? Côté OM, plusieurs joueurs sont des habitués du du groupe des Bleus, notamment le gardien Steve Mandanda, l'ailier Florian Thauvin et le milieu offensif Dimitri Payet. Payet et Thauvin sont confrontés à la concurrence au sein du riche vivier offensif de l'équipe nationale (Lemar, Dembélé, Fekir, Martial, Coman...). Le défenseur central Adil Rami (32 ans) a vu ses chances d'être appelé augmenter avec la blessure du joueur d'Arsenal Laurent Koscielny (lors de la demi-finale retour face à l'Atletico jeudi), qui pourrait être indisponible pour le Mondial. Le Marseillais aux 33 sélections (la dernière en novembre 2016) avait déjà convoqué in extremis avant l'Euro-2016 pour pallier le forfait de Raphaël Varane.