Didier Deschamps : "Mon histoire et mon aventure sont liées à celles de ces joueurs"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Vingt ans après les Bleus de 1998, une nouvelle génération de joueurs est entrée dans la légende dimanche, grâce au travail acharné de leur entraîneur.

Son exploit est historique. Il n'y a que trois hommes dans l'histoire du football qui ont réussi à gagner un Mondial comme joueur puis comme entraîneur. Didier Deschamps, capitaine des Bleus en 1998, a fait le choix insensé mais payant, vingt ans plus tard, de prendre des joueurs très jeunes et de leur faire confiance. Il a su faire naître en eux un esprit de sacrifice et collectif qui les a portés, dimanche, jusqu'au sacre.

La joie des vainqueurs. "C'est pas possible, c'est une bande de fada ceux-là !" En conférence de presse, après la victoire, l'ambiance est à l'euphorie et à la célébration. Dès que le sélectionneur commence à parler, les Bleus lui font aussitôt sa fête, se levant sur les pupitres et l'aspergeant d'eau.

"Ils ne seront plus les mêmes". Une manière pour eux de rendre hommage à un bourreau de travail, qui les a faits grandir et les a responsabilisés. "Mon histoire et mon aventure sont liées à celles de ces joueurs", a expliqué Didier Deschamps. "Je leur ai dit à la fin du match : il y a deux choses qui sont importantes. D'abord, ces vingt-trois joueurs seront liés à vie. À vie ! Et a partir de ce soir, et j'en suis désolé pour eux, ils ne seront plus les mêmes, parce qu'ils sont champions du monde !", a-t-il encore déclaré.

Poursuivre l'aventure. L'amour pour ses joueurs, voilà peut-être le secret du sélectionneur français. Mais de la confiance aussi. Bref, de quoi donner envie de poursuivre l'aventure. Didier Deschamps a précisé qu'il se donnerait le temps de la réflexion quant à son avenir, mais tout indique qu'il devrait rester encore deux ans aux côtés des Bleus, comme prévu.

Europe 1
Par Simon Ruben, édité par Romain David