Coupe du monde : les supporters ont fait trembler le sol à chaque but

  • A
  • A
Les supporters français ont fait trembler le sol lors de la finale de la Coupe du monde
Les supporters français ont fait trembler le sol lors de la finale de la Coupe du monde © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Les sismomètres installés partout en France ont enregistré des pics d'activité à chaque but de l'équipe de France en finale de la Coupe du monde, dimanche.

Les exploits des Bleus ont fait trembler jusqu'aux sismomètres français dimanche soir lors de la finale de la Coupe du monde remportée (4-2) contre la Croatie. Un sismologue a relevé une activité inhabituelle des capteurs à chacun des quatre buts marqués par l'équipe de France, rapporte We Demain mardi.

À chaque but, un pic d'activité. "Lundi matin, en regardant les enregistrements, j'ai clairement observé les signaux du mondial", a confié Jérôme Vergne, sismologue à l'École et Observatoire des Sciences de la Terre à Strasbourg, au trimestriel We Demain. À travers les vibrations terrestres, le spécialiste a fait trois constats :

- le bruit sismique a été atténué à cause d'une diminution de la circulation des voitures pendant toute la durée du match.

- à chaque but, les sismomètres ont enregistré des pics d'activités provoqués par les mouvements de foules.

- au coup de sifflet final, un pic deux fois plus important que les quatre précédents a été enregistré.

Des vibrations loin des tremblements de terre. Jérôme Vergne assure que c'est la première fois qu'un tel phénomène est enregistré au niveau national. Une centaine de stations sismologiques enregistre les mouvements du sol français dont l'activité est modérée. Bien que notable ces vibrations terrestres sont sans comparaison avec les tremblements de terre. "Les fréquences sont différentes et le mouvement est extrêmement faible", précise le sismologue.