Coupe du monde : les pronostics en entreprise cartonnent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les paris sportifs entre collègues ont le vent en poupe depuis le lancement du Mondial 2018.
REPORTAGE

La Coupe du monde de foot est un rendez-vous clé pour les acteurs des paris sportifs. Dans les bureaux de tabac, sur Internet et même entre collègues au bureau, les paris sportifs recoupent un marché très large, avec une croissance annuelle de 30%, selon le Pari mutuel urbain (PMU), et qui explose à chaque grande compétition internationale. Le Mondial 2018, qui se dispute en Russie, n'échappe pas à la règle.

Dix euros pour parier. Dans une grande banque internationale à Paris où s’est rendu Europe 1, juste en face des machines à café, un écran géant a été installé dans l'espace détente. Le tableau des matches est affiché pour permettre aux salariés de suivre les rencontres. Pour ce Mondial encore, Franck organise les paris. C'est la troisième Coupe du monde et la troisième cagnotte tenue par cet employé. "On a un tableau Excel, on mise sur l'ensemble des matches jusqu'à la finale. On doit déterminer aussi quel va être le vainqueur, qui va être désigné meilleur joueur, qui va être désigné meilleur buteur", détaille-t-il. "Ça fait un ensemble de paris qui rentre après dans un pari global, et on demande dix euros par personne pour participer à l'ensemble du pari".

Une cagnotte de 300 euros. Ces pronostics rencontrent un gros succès, puisque dans cet établissement bancaire, un tiers des salariés tente sa chance. Le gain, d'un peu plus de 300 euros, a de quoi faire saliver, ce qui a déjà entraîné quelques péripéties. "Une année, l'enveloppe a été dérobée dans un caisson fermé à clé", se souvient Franck. "Maintenant on essaie que ça ne se reproduise pas, en mettant l'argent dans un coffre".

Si vous vous posez la question, sachez que parier entre collègues est légal. Il faut juste avoir l'assurance que l'organisateur du pari ne prenne pas de commission, et que le jeu reste dans un cercle fermé et restreint, c'est-à-dire de moins d'une centaine de personnes.