Coupe du monde : à Paris, des casseurs pillent le Drugstore Publicis en haut des Champs-Elysées

, modifié à
  • A
  • A
Drugstore 1280 AFP
Des incidents ont éclaté en début de soirée à Paris. © AFP
Partagez sur :

Une trentaine de jeunes, pour quelques-uns encagoulés, ont fait irruption dans le magasin avant d'en ressortir avec des bouteilles de vin ou de champagne. 

Une trentaine de jeunes cassaient et pillaient dimanche soir le Drugstore Publicis des Champs-Elysées, à Paris, où des centaines de milliers de personnes fêtent la victoire française à la Coupe du monde de football.

Gaz lacrymogène. Ces jeunes, pour quelques-uns encagoulés, ont fait irruption dans le magasin par son entrée située avenue Marceau, et en ressortaient rieurs, des bouteilles de vin ou de champagne sous le bras et se filmant avec des téléphones portables, tandis que les forces de l'ordre ripostaient à des jets de projectiles avec des gaz lacrymogène.

Au bout de 15 à 20 minutes, ils ont été dispersés du côté de l'avenue Marceau par de fortes doses de gaz lacrymogène tirées par les forces de l'ordre, qui se sont ensuite employées à protéger l'entrée du magasin. Peu après, une vingtaine de jeunes sont rentrés dans le café du Drugstore côté Champs-Elysées cette fois, suscitant une nouvelle salve de gaz lacrymogène.

Des incidents à Lyon 

À Lyon, tandis que la foule était encore dense autour de la place Bellecour, où quelque 20.000 personnes étaient venues regarder la finale sur un écran géant, un groupe de supporters est monté en début de soirée sur un camion anti-intrusion situé à un angle de l'esplanade, selon les autorités. L'ambiance a alors dégénéré et les forces de l'ordre ont chargé en direction d'une centaine de jeunes, essuyant des jets de projectiles et tirant des grenades lacrymogènes, ces échauffourées provoquant des mouvements de foule et les fumées incommodant des personnes dans le public.